CAN 2017 : Ce qu’il faut retenir de la conférence de Dussuyer

Nous avons résumé pour vous les points essentiels développés par Michel Dussuyer lors de la conférence de presse qu’il a animée mercredi au siège de la Fédération ivoirienne de football.

Les cas Gradel et Bony

« C’est vrai que Max Gradel ne joue pas beaucoup en club. Mais c’est un joueur fiable qui a démontré de quoi il était capable à chaque fois qu’on a fait appel à lui. Il a été un élément déterminant du sacre de 2015. Contre la France il a montré qu’il pouvait rendre d’énormes services. Je retiens que physiquement, il a un bon niveau. C’est la même situation pour Wilfried Bony. C’est un joueur d’expérience qui a toujours donné le meilleur de lui-même en équipe nationale. Bony est un joueur de grande classe ».

Le cas Wilfried Zaha

« On est content qu’il ait décidé de jouer pour nous. Nous sommes heureux de sa présence. »

Le cas des gardiens de but

« Je connais tous les gardiens de but ivoirien. Je les ai tous eu à l’entrainement. J’ai décidé de garder les trois que j’ai toujours appelé, c’est-à-dire Gbohouo, Sangaré et Sayouba. En ce qui concerne Sayouba, il mérite d’être là. Il a sa place dans l’équipe.»

Le cas Assalé Roger

« Claver (Assalé Roger), c’est un joueur que je connais bien. Il fait de belles choses dans son club (le TP Mazembé). Mais j’ai préféré prendre d’autres joueurs qui ont été plus présents depuis que je suis là. Cela n’enlève rien à ses qualités ».

La préparation

« On débute notre préparation le 2 janvier à Abu Dhabi. Durant notre stage, on disputera deux matches amicaux. Le 8 janvier contre la Suède et le 11 janvier contre l’Ouganda. »

 

Abdoul Kapo




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!