CAN 2017 : Eléphants, on peut compter sur eux ou pas ? (2/2)

Individuellement, certains joueurs ont déçu lundi soir face au Togo pour l’entrée en lice de la Côte d’Ivoire à la CAN 2017. Etat des lieux avant le choc contre la RD Congo vendredi. Deuxième volet : On peut compter sur eux.

 

ON PEUT COMPTER SUR EUX

 
Serge Aurier (Défenseur) :
S’il a été moins flamboyant comme il peut l’être, le joueur du Paris Saint-Germain a livré une copie au-dessus de la moyenne. Dans son couloir droit, il s’est montré intéressant offensivement avec deux jolis centres, malheureusement mal exploités par les attaquants. Il s’est aussi offert une occasion en or à trois minutes du temps réglementaire.

 
Wilfried Kanon (Défenseur) :
Très peu sollicité dans sa zone, Wilfried Kanon a été impeccable chaque fois qu’il est intervenu. Agressif, solide, le défenseur d’ADO La Haye a aussi beaucoup aidé Adama Traoré, en souffrance dans son couloir.

 
Franck Kessié (Milieu) :
Timidement entré dans le match, Franck Kessié n’a pas cessé de monter en régime au fil de la rencontre. Avec son gros volume de jeu et sa technique suave, il a été l’une des grosses satisfactions dans l’entrejeu ivoirien. Il a juste manqué une passe décisive au joueur de l’Atalanta de Bergame pour signer le match parfait.

 
Salomon Kalou (Attaquant) :
Placé dans un couloir gauche qu’il n’a pas l’habitude de fréquenter, Salomon Kalou était en feu en première période. Depuis son aile, il a multiplié les chevauchées. A la 10è minute, c’est au bout d’une de ses cavalcades qu’il a idéalement lancé Kodjia qui ira ensuite buter sur le gardien togolais. Le meilleur buteur en activité des Eléphants a aussi fourni un gros travail défensif.

 
Wilfried Zaha (AttaquantWilfried Zaha 

Wilfried Zaha a tiré son épingle du jeu

Pour son premier match officiel avec les Eléphants, on va être moins sévère avec le joueur de Crystal Palace qui découvrait l’Afrique et ses spécificités. On va donc passer sous silence son action de la 68è minute quand il a fait preuve d’égoïsme après avoir effacé deux défenseurs togolais. Hormis cet impair, Zaha, avec ses dribbles et sa vivacité, a mis à plusieurs reprises en danger la défense togolaise.

 
Joachim Tiégna




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *