Cameroun : Clarence Seedorf ne veut pas de joueurs “chinois”

Considérés comme des cadres mais pas retenus par le nouveau sélectionneur du Cameroun Clarence Seedorf, Christian Bassogog et Benjamin Moukandjo paient leur présence dans le championnat chinois, jugé pas suffisamment compétitif par le technicien.

En conférence de presse, l’ancien milieu de terrain a ensuite justifié ses choix. S’il assure ne fermer la porte à personne, le Batave ne s’en cache pas, les joueurs évoluant dans des championnats exotiques n’auront pas sa priorité. “Les bons jeunes joueurs n’évoluent pas en Chine ou en Asie“, a lancé le néo-sélectionneur. “Les joueurs doivent comprendre que s’ils cherchent des contrats plus lucratifs, ils perdent leurs chances de jouer en équipe nationale. Mais nous ne fermons la porte à personne, nous voulons des joueurs disciplinés et travailleurs, et si quelqu’un se trouve au Moyen-Orient et qu’il peut apporter à l’équipe, nous le ferons venir.” Un message qui s’adresse par exemple aussi à Sébastien Siani, désormais joueur d’Al Jazeera aux Émirats arabes unis.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!