Billet, Racisme : Les joueurs africains doivent-ils tout encaisser et ne jamais pleurer ?

Colosse attaquant Malien, Moussa Marega a décidé de quitter l’aire de jeu en plein match contre Guimaraes en championnat du Portugal. Excédé qu’il était par les cris racistes de supporters. Ce geste n’est pas le premier en la matière. Eto’o, Balotelli, Gouano… Ont déjà été confrontés à cette situation.

Là où les choses de mon point de vue deviennent gênantes, c’est quand des Africains estiment que Moussa a fait preuve de lâcheté. « On est habitué à ça », « Avec tout l’argent que tu gagnes, tu devais pas t’occuper d’eux », « Tu es faible »… Au lieu de soutien, beaucoup ont choisi de charger le joueur. Anyway. C’est leur choix.

Cependant, il est temps de s’interroger sur cette prétendue “force” qu’on attribue à l’Africain. Il doit être à même de tout encaisser. Il ne doit pas pleurer. Il a vécu pire chez lui donc il doit tout subir. Il ne fait pas de dépression, il ne se suicide pas… On ne sait sur quelle base, ils sont nombreux en Afrique à se croire plus forts physiquement que mentalement que le reste du monde. Les Juifs n’ont jamais badiné avec la Shoah. Même pour plaisanter, ça ne passe pas mais cela n’empêche pas Israël d’être un État fort.

Il est temps que cesse la banalisation au nom de cette prétendue force. Les matchs doivent être arrêtés en cas d’injures racistes. C’est suffisamment grave pour demander à “notre force” de s’en accommoder.

Une correspondace particulière d’ABRAHAM KOUASSI




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!