Basket-ball : Pape Philippe Amagou se reconvertit dans la finance

A peine deux mois (début septembre) qu’il a quitté les parquets suite à une hernie discale, Pape Philippe Amagou est en stage dans un cabinet de conseil en vue de la  validation de son Master en Finances.

 

Excellent basketteur à la carrière et au palmarès exceptionnels, Pape Amagou est en passe de réussir sa reconversion entamée suite à une retraite forcée par un pernicieux mal de dos. Trop vite (33 ans) arraché à l’amour de ses fans de Le Mans Sarthe Basket et du monde la balle au panier, l’emblématique capitaine des Sarthois a engagé sa folle chevauchée pour réaliser de gros exploits comme au basket-ball.

 

Ainsi, l’ex-international ivoirien a entamé depuis septembre un stage dans un grand cabinet de Conseil (Capgemini) une entreprise côtée au CAC 40. Cela dans l’optique d’obtenir son Master en Finance. Une filière dans laquelle il fait ses humanités depuis 2015 à l’EDHEC (Bachelor Bac +3). Alors qu’il était de passage au CSP Limoges. La blessure au dos tel un mal nécessaire, n’a fait qu’accélérer la transition de la vie sportive à la nouvelle. Et Pape s’en réjouit. ” Pendant 16 ans, j’ai vécu ma passion. Mais aujourd’hui, quelque part, je me sens très chanceux de travailler pour ce genre d’entreprise. Tous les jours, c ‘est vraiment stimulant sur le plan intellectuel. J’apprends des choses. Je suis plutôt gâté par ces deux métiers, espérons que ça dure!”, clame t-il dans les colonnes de France Bleu.

 

Par ailleurs, entre ses cours à Paris et sa vie de famille à Le Mans, le néo retraité donne des cours et gère un magasin de produits multimédias avec Alain Koffi son ami.

 

Pape futur agent de joueur ?

 

Si pour l’heure, un retour dans le monde du basket-ball n’est pas à l’ordre du jour, il ne faut toutefois pas l’occulter dans le futur. Car le quadruple champion de France n’a pas définitivement tourné le dos à cette discipline qui lui a tant donné. “Si ça se trouve, je reviendrais à l’avenir vers le basket-ball. Ce qui est sûr, c’est que j’en ai pas encore fini avec ce sport”,conclut l’ex-Eléphant. Sous quelle forme ? Difficile de l’imaginer, mais la voie conduisant au métier d’agent de joueur reste la plus plausible.

 

Lebéni KOFFI
info@sportmania.ci



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!