Basket-ball-N1 (Finale Hommes et Dames 2017) : Azur et NCA tiennent leur sacre

Azur est devenu le nouveau roi du basketball ivoirien en triomphant du Séwé Onction lundi dernier  lors de la belle (62-48) après une parité en aller et retour !

Azur  parvient à se hisser sur le toit du basketball ivoirien ! Cette fois, c’est fait ! Finaliste  malheureux lors des deux dernières saisons devant l’ABC, le nouveau véritable challenger des coéquipiers de Stéphane Sornan Konaté  a réussi à décrocher cette saison la couronne nationale. Le Séwé Onction, bien que volontaire, n’aura pas eu les arguments solides pour freiner cette année les  Jaune et Bleu. Vainqueur de la manche aller, Azur a baissé pavillon au retour avant de s’imposer lors de la belle.

Et pourtant, la partie démarre sur un équilibre des forces en présence. Après un (14-14) au premier quart-temps, Azur s’impose dans les différents compartiments de jeu. Faye Diégané, le pivot d’Azur, est excellent sur les rebonds défensifs qu’offensifs. Le second acte s’achève avec une avance au marquoir pour Karaboué Mohamed et les siens (31-23). Touré Mohamed, le colosse pivot de Séwé Onction, enchaine les points dès l’entame du troisième acte  ramenant les Jaune et Bleu à quatre points (27-31). Toutefois, le Séwé qui ne reviendra jamais au score, laisse Otto Anselme, le feu follet pivot d’Azur  et les siens, arborer le sourire à l’issue de ce quart-temps (45-39). L’ultime acte a les mêmes colorations que le précédent.

Yannick Koffi, l’excellent meneur séwéké reste collé aux basques d’Azur (41-45) sans jamais obtenir l’égalisation. Mais contre toute attente, les forces des poulains de Tapé s’effritent à moins de 7 minutes de la fin. Azur multiplie les points et creuse l’écart. Les raids  des hommes de Simon Guillou noient Moulo Armel et ses coéquipiers. Le coup de sifflet final intervient avec le score de (62-48) en faveur d’Azur. Oka Kévin et ses coéquipiers peuvent brandir le premier trophée de l’histoire d’Azur.

NCA pour sa première couronne

Les filles de NCA sont sacrées pour la première fois

Le National Club d’Abidjan (NCA) est au firmament du  basketball ivoirien. Un statut de championne gagné au soir d’une rencontre épique et pleine de rebondissements. En effet, si la belle en hommes a livré son verdict avant le terme de la partie, celle des dames était indécise jusqu’à l’ultime seconde. Devant une écurie de  filles expérimentées de la Soa vainqueur de la finale allée (46-37), NCA revenue à la vie après son succès lors du retour (43-42), tenait à réaliser le coup parfait au cours de cette belle.

Toutefois, les choses démarrent difficilement pour NCA qui perd le premier quart-temps (8-9). Mais la fougue et la détermination des coéquipières d’Ehounou Adjoua, la capitaine de NCA paient au second quart-temps. Portée par une Dembélé Fatou très en verve avec une adresse insolente, l’équipe du président Jonas Koffi  revient dans la partie et  emporte le 3è quart-temps (22-16). Dembélé Massita, Satou Yabré et autres Ezoua Ange n’abdiquent pas pour autant. Elles jettent toutes leurs armes dans les batailles, reprenant l’avance au marquoir (31-30) à quelques secondes de la fin du troisième quart-temps.

Mais les filles de N’Da Tom’s reprennent l’avantage et remportent ce troisième acte (34-31). Le dernier quart-temps est riche en rebondissements après plusieurs parités (36-36,38-38,43-43,44-44 et 48-48 ( à 28 de la fin), NCA dont l’arme sécrète demeure son jeu agressif et sa vitesse d’exécution, sans oublier l’adresse de ses joueuses, l’emporte sur le fil (50-48). Deux lancers réussis par Kouamé Leticia dans les cinq dernières secondes offrent le sacre aux jeunes joueuses bleu et rouge. NCA décroche son premier sacre après seulement deux saisons dans l’élite.

 

Lebeni Koffi




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!