Basket-ball : Mahama Coulibaly prend le pouvoir à la FIBB !

Elu avec une majorité écrasante de 84 voix, soit 75 % des suffrages, le nouveau président de la Fédération ivoirienne de basket-ball (FIBB), Coulibaly Mahama, a été officiellement installé  à l’issue de la cérémonie de passation de charges qui s’est déroulée hier mardi 4 février  au siège de l’instance à Treichville. Accompagné de son directeur de campagne Ouattara Fétigué et d’autres membres de son staff, le nouveau patron de la balle au panier a reçu les dossiers de la gestion de la FIBB des mains du président sortant Agui Mathieu.

Aussitôt installé, Coulibaly Mahama a défini ses priorités pour un basket-ball nouveau en Côte d’Ivoire. « C’est avec plaisir qu’on prend officiellement les rênes de la Fédération afin de pouvoir appliquer notre vision, notre programme pour le bonheur des basketteurs  et de la Côte d’Ivoire »a-t-il dit. Et de poursuivre : «  Le premier chantier sera de faire jouer les acteurs. Mais, l’on aura un séminaire d’explication de notre programme. On commencera, certainement, très bientôt par un tournoi des élites et le second chantier sera la participation à la fenêtre de la CAN »

Coulibaly Mahama s’est, surtout, engagé à mettre le basket-ball local au cœur de son action. « On va commencer par une activité pour  la promotion du basket local et ensuite la promotion du basket-ball  à l’international. L’avenir est radieux. Car, on  aura une Fédération professionnelle, des emplois stables, un championnat semi-professionnel d’ici 2022. Il faut qu’on arrête de trop parler et qu’on soit  sur le terrain pour être jugés par tout le monde. Le basket-ball local devra être au cœur de nos activités afin d’aller vers l’international », a-t-il conclu.

Le président sortant Agui Mathieu a souhaité bon vent à son successeur avant de prôner la paix dans le basket-ball ivoirien. « Je pars dans un bon esprit. J’ai perdu les élections, je passe à autre chose. Il y a une fenêtre FIBA dans peu de temps, il faudra qu’il s’y consacre et fasse qu’on est une équipe compétitive », a confié le désormais ex-président de la FIBB.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!