Baba Abdoul Djigma (promoteur du gala Yiki) : «Nous donnons rendez-vous à l’Afrique à Ouaga»

Lancé en 2015, le gala Yiki sera à sa troisième édition cette année. Avant la tenue de cette grande fête, Baba Abdoul Djigma, son initiateur, tire le bilan des éditions passées et annonce les couleurs en ce qui concerne l’édition 2017 prévue à Ouagadougou le 10 juin prochain.

 

Qu’est ce que le gala Yiki ?

Le gala Yiki est un match de gala de football que nous avons initié pour renforcer les liens entre les anciennes gloires, les stars d’hier (anciens internationaux) et celles de la nouvelle génération. Cette année, nous serons à la troisième édition. Le gala Yiki est devenu une institution. C’est aussi un pur moment de bonheur, de partage et de retrouvailles ….

Comment vous êtes venu l’idée de la mise sur pied de ce gala ?

C’était lors d’un séjour à Abidjan, en Côte d’Ivoire, avec mon ami Koné Djakaridja des Etalons. Il m’a invité au gala du joueur ivoirien Arouna Koné à Zambakro. J’ai pu assister avec beaucoup d’intérêt et d’admiration à la ferveur que les jeunes d’Abobo avaient témoigné à de leurs stars telles que Gervinho et autre Kader Kéïta. Je me suis dis pourquoi ne pas organisé un tel gala ici au Burkina Faso en y ajoutant une touche spéciale. La particularité du gala Yiki, c’est que tout est organisé de façon professionnelle. Il y a aussi cette communion entre les anciens et les jeunes Etalons…

Et quel bilan tirez-vous des deux premières éditions ?

Elles se sont toutes bien déroulées. On en tire un bilan vraiment positif. Nous avons accueilli plus d’une cinquantaine de joueurs professionnels venant du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire. Il y avait aussi des anciens internationaux qui ont fait les beaux jours des Etalons. Le public ouagalais répond à chaque fois à notre appel et on est vraiment ravi de l’engouement qui a entouré ces deux premières éditions.

Abdoul Djigma et ses invités au gala Yiki 2016

Quel sera le menu de cette troisième édition ?

Pour cette troisième édition, nous aurons le traditionnel match de football et une soirée gala de bienfaisance, si nos moyens nous le permettent.

Et quels sont les joueurs attendus ?

Pour cette 3e édition qui est l’édition de la maturité, nous attendons encore une kyrielle de stars du ballon rond du Burkina Faso et de toute l’Afrique. Du côté burkinabè, on a l’accord de Prejuce Nakoulma, des frères Alain et Bertrand Traoré, de Moumouni Dagano, de Patrick Malo, Banou Diawara et bien d’autres joueurs. Nous sommes aussi en pourparlers avec des stars ivoiriennes comme Salomon Kalou, Tiené Siaka, Christian Kouakou, Max Alain Gradel et Diarrassouba Vieira…

Un appel à lancer ?

Je lance un appel aux joueurs de l’équipe nationale du Burkina Faso afin qu’ils s’approprient le gala Yiki. J’invite également le public burkinabè à soutenir massivement cette initiative qui rehausse l’image de notre pays. Je remercie Sportmania.ci d’avoir accepté d’être notre partenaire. Je donne rendez-vous à l’Afrique à Ouagadougou du 10 au 11 juin pour des moments de pur bonheur.

 

Réalisée par Abdoul Kapo




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!