Athlétisme, Diamond League : Marie Josée Ta Lou frappe fort aux Etats-Unis !

La sprinteuse ivoirienne, Marie Josée Ta Lou, s’est encore une fois illustrée de la plus belle des manières en remportant, ce dimanche, le meeting de Stanford aux Etats-Unis, comptant pour la Diamond League 2019. Avec un chrono de 11s02 aux 100 mètres, la double vice-championne du monde (100 m et 200 m), enregistre sa toute première victoire de la saison et confirme ainsi sa nette progression.

Pour rappel, Ta Lou Marie Josée avait mal débuté la saison en terminant 4e lors du meeting de  Rome, le jeudi 6 juin dernier, en terminant à la 4e position avec un temps de   11s14 sur les 100mètres. Elle s’est ensuite resaisie  le 16 juin dernier, car Ta Lou avait terminé au 2è rang derrière la Nigériane Blessing Okagbaré avec un temps 11s09 à l’étape de Rabat au Maroc de la compétition.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!