Alain Gouaméné : « Sory Diabaté m’a manqué de respect, je ne peux l’accepter »

La crise entre Alain Gouaméné et Sory Diabaté ne faiblit pas. L’ancien gardien des Eléphants a profité de sa lettre d’excuse pour allumer le vice-président de la Fédération ivoirienne de football.

 

Quatre jours après son altercation avec Sory Diabaté, Alain Gouaméné ne décolère toujours pas. L’ex-gardien de but international ivoirien en a remis une couche en mitraillant littéralement le numéro 2 de la Fédération ivoirienne de football. « Dans sa dérive verbale, Sory Diabaté  a osé me dire que je suis un “malheureux qui fait le malin à cause d’un penalty arrêté”….  Un penalty arrêté….  comme ça, change tout en football. Hervé RENARD le sait à double titre. François ZAHUI également. …  Un penalty arrêté ou marqué. …. pour lequel Monsieur SORY DIABATE a été fait commandeur dans l’ordre national par le Chef de l’État en 2015. J’en suis aujourd’hui à me demander s’il mérite toujours d’arborer fièrement sur le rebord de son veston, cette décoration acquise grâce au penalty de mon jeune frère Copa Barry », a martélé le président de l’Union des anciens footballeurs de Côte d’Ivoire (UAFCI).

 

Bien avant cette attaque au vitriol, Alain Gouaméné avait tenu à s’excuser auprès des Ivoiriens et des footballeurs du monde entier suite à sa bagarre avec Sory Diabaté. «Avant tout propos,  je tiens à présenter mes sincères excuses au peuple de Côte d’Ivoire, à l’ensemble des sportifs ivoiriens et à tous les amoureux du football ivoirien partout dans le monde, suite à l’altercation du mercredi 26 septembre 2018. Je pense qu’en tant que footballeur et surtout Président de l’Union des anciens footballeurs de Côte d’Ivoire (Uafci),  j’ai une mission d’éducation et un rôle  de modèle pour les jeunes. D’ailleurs, il devrait en être de même pour tout dirigeant sportif en tout cas surtout pour le premier vice-président d’une fédération de football. »

 

Joachim TIEGNA
info@sportmania.ci



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!