Affaire CAN 2021 : Le gouvernement ivoirien ne dit rien de bon  

Le gouvernement ivoirien veut « respecter ses engagements » et annonce l’arrivée d’Ahmad Ahmad.

 

Très attendu après la décision de la CAF de retirer l’organisation de la CAN 2021 à la Côte d’Ivoire pour lui attribuer celle de 2023, le gouvernement ivoirien s’est enfin prononcé sur la question lors de son traditionnel Conseil des ministres qui s’est tenu hier. Sur la question, Sidi Touré, le porte-parole de l’exécutif, n’a pas donné  une réponse formelle à la CAF. «  La Côte d’Ivoire continue à travailler pour respecter ses engagements de  2021. C’est l’instruction qui a été donnée  lors de ce conseil des ministres. Le ministre des Sports et la FIF ont été mandatés à l’effet de continuer les discussions avec la CAF », a fait savoir  le ministre de la communication.

 

Depuis la décision du comité exécutif de la CAF du  30 novembre de retirer la CAN 2019 au Cameroun,  la faîtière du football africain a longuement  polémiqué sur  l’incapacité de la Côte d’Ivoire à pouvoir organiser la Coupe d’Afrique en 2021. Tour à tour, Ahmad Ahmad, et son 2e vice-président Constant Omari, ont souligné  les nombreux retards dans la construction des stades et des hôtels devant  abriter le tournoi. D’où la volonté de la CAF  d’accorder la CAN 2023 à la Côte d’Ivoire. « Nous aurons le plaisir de recevoir dans les jours à venir le  président Ahmad Ahmad à sa demande. A cette occasion, le sujet sera certainement abordé et mis sur la table. Et différentes décisions vont découler après cette discussion»a annoncé Sidi Touré.

 

Joachim TIEGNA
info@sportmania.ci



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *