Foot : Ces transferts qui vous ont échappé durant le Mondial

Éclipsées par l’actualité de la Coupe du monde, les premières transactions de l’été se sont parfois déroulées dans un relatif anonymat. A mi-parcours du marché des transferts (9 juin-31 août), retour sur les mouvements passés un peu trop inaperçus.

Ligue 1: ventes à foison et brassage de jeunes

Au sein du top 4 du dernier championnat de France, Monaco est le seul à s’être lancé dans les grandes manoeuvres. Juste avant le Mondial, le club de la Principauté a cédé Thomas Lemar à l’Atlético de Madrid pour 70 millions d’euros et Fabinho à Liverpool pour 45 millions d’euros. Les semaines suivantes, onze jeunes joueurs ont été recrutés. Hormis le milieu portugais Pelé (26 ans) et le latéral italien Antonio Barreca (23 ans), aucun ne dépasse les 21 ans. Monaco a dû néanmoins sortir le chéquier pour arracher ces espoirs de leur centre de formation à l’image du LyonnaisvWillem Geubbels (16 ans), transféré pour 20 millions d’euros. C’est pour le moment l’achat le plus onéreux de l’été en L1.
Les autres grosses cylindrées du championnat n’ont pas été aussi productives. Le PSG, contraint de vendre pour rester dans les clous du fair-play financier, a seulement fait l’acquisition de Gianluigi Buffon, libre depuis son départ de la Juventus Turin. Dans le sens des départs, le champion de France a cédé Javier Pastore à l’AS Roma, Yuri Berchiche à l’Athletic Bilbao, Odsonne Edouard au Celtic et Jonathan Ikoné à Lille. L’OM n’a pas encore commencé ses opérations estivales même si l’international croate Duje Caleta-Car est proche de signer. Lyon n’a pas recruté pendant le Mondial, se contentant de vendre Mouctar Diakhaby(Valence), Jean-Philippe Mateta (Mayence), Romain Del Castillo (Rennes) et Aldo Kalulu (Bâle) pour près de 30 millions d’euros.
Comme souvent, ces fenêtres de transferts sont avant tout l’occasion pour les clubs français de vendre. Plusieurs visages de la Ligue 1 ont pris la direction de l’étranger à l’image de l’Angevin Karl Toko Ekambi (Villarreal), du Caennais Ivan Santini(Anderlecht), des Lillois Yves Bissouma (Brighton) et Ibrahim Amadou (Séville), du Montpelliérain Nordi Mukiele (RB Leipzig), des Niçois Jean Michaël Seri(Fulham) et Alassane Pléa (M’Gladbach), des Toulousains Alban Lafont(Fiorentina) et Issa Diop (West Ham). En Ligue 2, le milieu de Lorient Mattéo Guendouzi a sauté la case L1 pour signer à Arsenal. Pour le moment, avec 665M€ cumulés par la L1 et la L2, la France est le pays qui a le plus vendu cet été.

Liga : un mercato relativement sage

En dehors de quelques ventes spectaculaires (voir plus bas), le championnat espagnol n’a pas fait trop de folies pendant la Coupe du monde. Seul le recrutement de Thomas Lemar par l’Atlético de Madrid a franchi la barre des 50 millions d’euros. Antoine Griezmann aurait pu partir au Barça pour 100 millions, mais le joueur a finalement prolongé avec l’Atlético. Les autres gros investissements ont surtout eu lieu entre clubs du même championnat à l’image de Rodri, passé de Villarreal aux Colchoneros pour 20M€, Clément Lenglet, qui a quitté Séville pour Barcelone (35M€) ou Álvaro Odriozola, passé de la Real Sociedad au Real Madrid (40M€). Le Barça a déboursé 30 millions pour le Brésilien Arthur (Grêmio), mais a cédé dans le même laps de temps Paulinho au Guangzhou Evergrande. Petite surprise, Villarreal est sur le podium des clubs les plus dépensiers du pays avec 75 millions d’euros investis pour engager, entre autres, Karl Toko Ekambi (Angers), Gerard Moreno (Espanyol) et Miguel Layun (Porto).

Serie A : un été mouvementé

Pourquoi le recrutement de Cristiano Ronaldo devrait vite être rentable pour la Juventus Turin
Alors que la Squadra Azzurra n’était pas qualifiée pour la Coupe du monde, l’Italie a trouvé le moyen de faire parler d’elle avec quelques transferts ambitieux. Même en plein Mondial, le transfert de Cristiano Ronaldo pour la Juventus a fait grand bruit. Le club turinois a été particulièrement actif ces dernières semaines. Outre l’arrivée du quintuple Ballon d’Or, Joao Cancelo (Valence), Mattia Perin (Genoa) et Emre Can (Liverpool) ont signé chez le champion d’Italie. L’Inter Milan été plutôt actif également avec les signatures de Radja Nainggolan (AS Roma), Lautaro Martinez (Racing), Kwadwo Asamoah (Juventus, libre), et Stefan de Vrij(Lazio, libre). Naples, désormais entraîné par Carlo Ancelotti n’est pas en reste avec trois transferts à plus de 20M€: Fabian Ruiz (Betis), Simone Verdi (Bologne) et Alex Meret (Udinese).

Premier League : du lourd, comme d’habitude

S’il y a un transfert majeur qui vous a échappé, c’est probablement celui de Riyad Mahrez à Manchester City pour 69M€. L’ailier algérien de Leicester a officialisé son départ chez les Citizens le mardi 10 juillet à 23h00, quelques minutes après la demi-finale du Mondial entre la France et la Belgique (1-0) et quelques heures après le départ de CR7 pour l’Italie. Le rival, Manchester United, a également surpris avec la signature du milieu Fred (Chakhtior Donetsk) pour 60 millions d’euros. Les clubs londoniens ont aussi réalisé quelques gros coups moyennement médiatisés à l’image de Jorginho (Naples) qui accompagne Maurizio Sarri à Chelsea et de Felipe Anderson (Lazio), recruté par West Ham contre 38 millions d’euros.
Au total, la Premier League a déjà recruté 29 joueurs pour des sommes supérieures ou égales à dix millions d’euros. On y retrouve des joueurs passés par la France comme Willy Boly (ex-Auxerre), qui a quitté Porto pour Wolverhampton (12M€), ou Ricardo Pereira (ex-Nice), qui a aussi quitté les Dragons pour Leicester (22M€). Il y a également des joueurs croisés par l’équipe de France à la Coupe du monde contre l’Uruguayen Lucas Torreira, passé de la Sampdoria à Arsenal pour 30M€ et le Danois Jannik Vestergaard, passé de M’Gladbach à Southampton pour 25M€.

Bundesliga : du Français et des économies

Les clubs allemands n’ont pas vraiment chômé pendant le mercato, mais les dépenses se sont faites au compte-goutte. Le plus gros achat de l’été vient du Borussia Dortmund. Il s’agit du défenseur français Abdou Diallo (Mayence). Egalement courtisé par Lyon, le BVB a dû lâcher 28 millions d’euros pour l’engager. Dans les cinq recrues les plus chers de Bundesliga, on retrouve deux autres joueurs français (évoqués plus haut): Alassane Plea, parti pour 23M€, et Nordi Mukiele, parti pour 16M€. Le Bayern Munich, rarement hyperactif pendant l’été, s’est pour l’instant contenté de recruter Leon Goretzka, en fin de contrat à Schalke 04.
France Football



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *