Bilan des pros ivoiriens : Aurier, Bony, Traoré… top 5 des flops de la saison

C’est la fin des championnats européens. Si certains joueurs ivoiriens ont marqué de leur empreinte la saison par leurs exploits et leur talent, d’autres ont connu un exercice des plus cauchemardesques. Sportmania.ci vous propose son top 5 de ces joueurs qui ont déçu.

1. Lacina Traoré (Amiens SC, France)

Prêté par l’AS Monaco à Amiens, Lacina Traoré est arrivé au club picard avec l’espoir de relancer une carrière à l’arrêt depuis quelques temps. Au final, la saison de l’attaquant international aura été un échec sur toute la ligne. L’ancien buteur de l’Anzhi Makhachkala s’est surtout distingué par une attitude peu professionnelle qui a fortement déplu à l’entraineur d’Amiens. Sur le terrain, le longiligne ivoirien (2,02 m) n’a pas répondu aux attentes. En dix-huit apparitions sous le maillot du promu, Lacina Traoré n’a inscrit le moindre but. Et comme si cela ne suffisait pas, il a été rattrapé par un scandale qui a fait grand bruit : Koné Ibrahim, président de l’Etoile sportive d’Abobo, a révélé que le joueur d’Amiens avait joué pour son équipe sous le nom de Ménémé Traoré. L’affaire est encore pendante à la Fédération ivoirienne de football. Une saison à vite oublier pour Lacina Traoré !

2. Seydou Doumbia (Sporting Portugal, Portugal)

Zéro. C’est le nombre de but inscrit par Seydou Doumbia dans le championnat portugais où il est arrivé auréolé du titre de meilleur canonnier de Suisse avec le FC Bâle. Si l’attaquant des Eléphants s’est distingué en Ligue des champions avec trois buts, en Liga NOS, il aura vécu un véritable calvaire. Relégué sur le banc par Bast Dost, Doumbia n’a disputé que 14 rencontres de championnat. Depuis ses débuts professionnels, c’est la première fois que l’ancien joueur du Denguélé d’Odienné boucle une saison entière sans trouver le chemin des filets.

3. Wilfried Bony (Swansea, Angleterre)

Mis à la porte par Manchester City, Wilfried Bony espérait se relancer à Swansea, le club qui l’a révélé en Angleterre. C’est raté ! L’attaquant de 29 ans n’a jamais existé. Entre méformes et blessures, il aura été la plus grosse déception d’une équipe des Swans reléguée en deuxième division à l’issue du championnat. A Swansea, Bony n’a inscrit que deux petits buts. L’international ivoirien a montré toutes ses limites.

4. Thomas Touré (Angers, France)

Acheté par le SCO Angers à Bordeaux pour remplacer Nicolas Pépé au début de l’été dernier, Thomas Touré aura vécu une saison cauchemardesque. Annoncé comme un futur crack à ses débuts à Bordeaux, l’international ivoirien a clairement échoué. Très souvent blessé, celui qui devait être le leader de l’attaque des Angevins n’a finalement disputé que sept petites rencontres (0 but, une passe décisive). A 24 ans, Thomas Touré devra relever la tête dès la saison prochaine au risque de rejoindre le cimetière des espoirs déçus du football.

5. Serge Aurier (Tottenham, Angleterre)

Transféré à Tottenham par le Paris Saint-Germain, Serge Aurier sort d’une saison passable en Premier League. Attendu, le latéral droit des Eléphants n’a pas répondu aux attentes. S’il a inscrit deux buts en championnat, Aurier ne s’est jamais vraiment imposé comme un titulaire indiscutable chez les Spurs. L’Ivoirien de 25 ans a eu du mal à s’imposer devant l’Anglais Kieran Trippier. Au final, Aurier n’a livré que 17 matches avec Tottenham en Premier League. Insuffisant pour un joueur du calibre de l’ancien Parisien.

 

Solomon MWARABU, à Paris
info@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *