Foot, Italie : Le transfert de Ronaldo provoque une grève

Un syndicat minoritaire a appelé à la grève dans l’usine Fiat Chrysler de Melfi en Italie pour protester contre les montants dépensés par la Juventus pour recruter Cristiano Ronaldo. Exor, la holding de la famille Agnelli, détient près de 30% de Fiat Chrysler (FCA) et 64% de la Juventus. FCA et Juventus sont des entités complètement distinctes, chacune gérant ses propres finances et opérations.
Le champion d’Italie a accepté mardi de verser au Real Madrid 100 millions d’euros pour s’assurer les services de Cristiano Ronaldo. Ce dernier devrait toucher un salaire annuel net de 30 millions d’euros pendant quatre saisons. Ces sommes provoquent l’ire du syndicat USB qui dénonce les périodes de chômage partiel qui seront imposées aux salariés de l’usine jusqu’en 2022.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *