Yaya Touré : « Notre erreur a été de tout miser sur Didier Drogba »

Consultant pour France Football dans le cadre du Mondial 2018, Yaya Touré s’est appesanti sur les faiblesses de certaines sélections qui misent tout sur leur star en Coupe du monde. Le champion d’Afrique 2015 a donné en exemple le cas de la sélection ivoirienne du temps de Didier Drogba.

Pour l’ex-capitaine des Eléphants, les échecs de la Côte d’Ivoire lors de ses trois Mondiaux (2006, 2010 et 2014) prennent leur source dans sa trop grande dépendance à  Didier Drogba, son emblématique buteur.

« Pour exister en Coupe du monde, il ne suffit pas de se cacher derrière une ou deux grosses individualités. Avec la Côte d’Ivoire, je me souviens avoir déjà connu ça du temps de Didier (Drogba). Notre erreur était de tout miser sur notre «sauveur» en oubliant qu’une équipe ne pouvait pas fonctionner ainsi », a-t-il révélé avant de poursuivre « Ça ne doit pas être «tous pour lui» mais «tous ensemble».

Le champion d’Afrique 2015 qui stigmatise cette tactique des coaches, ne manque pas de mettre à nu ses limites au sein des sélections qui la pratiquent. « C’est valable pour toutes les sélections. Quand on voit les Argentins, on comprend vite… Messi ne peut pas tout faire tout seul. Mohamed Salah non plus… Ce qui est possible en Championnat, voire parfois en Ligue des champions, n’est pas transposable en Coupe du monde, où les espaces sont nettement moins nombreux. Les individualités, arrivées la plupart du temps émoussées après une saison à plus de cinquante matches, ne peuvent pas tout arracher, notamment sur ces phases de groupes qui peuvent servir de galop de remise en forme aux joueurs les plus éprouvés »,  analyse Yaya Touré.

 

Lebéni KOFFI
info@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *