Anicet Badié Gbagnon (Asec) : “Je suis prêt pour une carrière internationale »

Grand artisan du titre de champion et de la Supercoupe glanés par l’Asec Mimosas, Anicet Badié Gbagnon, fait le bilan de sa saison avec les Jaune et Noir. Le meneur de jeu des Mimos se dit aussi prêt pour une carrière professionnelle.

 

Quels sentiments vous anime au soir de votre première saison à l’Asec Mimosas ?
En toute modestie, c’est une saison réussie pour moi. Je suis arrivé à Sol Béni avec un grand challenge personnel. Celui d’être champion de Côte d’Ivoire cette saison. C’est aujourd’hui un objectif pleinement atteint. Et cela avec la manière. Nous avons établi, mes coéquipiers et moi, un record national en réussissant seize victoires d’affilée en Chamionnat. On a aussi remporté la Supercoupe en début de saison. N’est-ce pas exceptionnel ?

En plus des succès collectifs, qu’avez-vous gagné de plus à l ‘Asec Mimosas ?
L’expérience. Désormais, je me sens prêt à embrasser une carrière internationale. L’Asec est un club hautement professionnel qui m’a offert les armes pour franchir un cap. A Sol Béni, les exigences dans nos performances et la rigueur sont à la hauteur de ce qu’on peut trouver dans les grosses écuries européennes. La quête de la perfection y est tellement permanente que l’on ne perd pas le temps sur une victoire. Elle est très vite oubliée pour d’autres challenges. C’est la grande difference entre l’Asec et les autres.

Arrivé dans les valises d’Amani Yao César Lambert, n’aviez-vous pas eu d’appréhensions en foulant Sol Béni ?
Vous savez, la concurrence est rude à l’Asec et le rythme est presqu’insoutenable. Il vous suffit d’une contre-performance et le banc vous accueille à bras ouverts. Si j’ai tenu mon statut de titulaire (22 matchs sur 24, 22 titularisations et une fois remplaçant), c’est bien le fruit de mes performances et de ma régularité. Sinon, 99% de l’effectif de cette année est venu dans les valises du coach.

Avec dans votre escarcelle de nombreuses passes décisive et dix buts, vous avez été l’un des grands artisans du titre national et de la Supercoupe remportés par votre club. Quel est votre secret ?
J’étais un leader avant de rejoindre l’Asec. Et ce statut, je l’ai toujours conservé. J’ai beaucoup travaillé pour être à ce niveau. On ne peut pas réussir à l’Asec si on ne travaille pas. Le secret de ma réussite est donc le travail.

.

« J’ai beaucoup travaillé pour être à ce niveau. On ne peut pas réussir à l’Asec si on ne travaille pas »

 

Grand club aux ambitions énormes, l’Asec a encore échoué cette saison en Ligue des champions. Comment avez-vous vécu cette élimination prématurée ?
Ce fut une grosse désillusion pour toute l’équipe. Mais nous saurons nous racheter en nous donnant à fond en Coupe de la Confédération. Si on réussit une beau parcours, cela nous fera oublier un temps soit peu notre échec en Ligue des champions.

Justement, quels sont vos objectifs en Coupe de la Confédération ?
La remporter tout simplement. Pour cette compétition, il n’y a pas une grande fierté pour un club comme l’Asec de finir deuxième.Ce sera un cuisant échec que de ne pas la remporter. Il n’y a pas d ‘autres possibilités que de décrocher cette coupe. Cela en vue de panser la déception de nos supporters après l’élimination en C1.

Après cette grosse saison, quels peuvent être vos challenges la saison à venir?
Je suis sous contrat pour deux ans encore avec l’Asec. D’ailleurs, je tiens à témoigner mon infinie gratitude à ce club et à mes coéquipiers. Ce club a toujours cru en moi et en retour, j’entends tout donner afin de lui retourner cette confiance. Pour l’avenir, seul Dieu nous situera. Mais si je reste à l’Asec, mes ambitions seront à la hauteur de celles du club.

Pensez-vous à une carrière à l’étranger ?
Bien sûr ! Je commence à avoir la pression à cause de mon âge. Je sais également les exigences du haut niveau. Toutefois, je n’en fais pas une obsession. Je m ‘abandonne à Dieu qui connait l’heure et le temps propice .

 

Réalisée par Lebéni KOFFI
info@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *