Taekwondo, Affaire DJ Bonbon bastonné :  Le procureur de Yopougon saisit

La Ligue communale de Yopougon dont est issue DJ Bonbon de son vrai nom Yéoulou Saturnin, a décidé de pousser le bouchon plus loin afin que justice soit rendue à l’un de ses membres qui a été violemment bastonné le 5 mai dernier. En effet, au cours d’une conférence de presse animée dimanche dernier dans la plus grande commune de Côte d’Ivoire, le président de cette Ligue, Me Kouba Serge, a annoncé que le dossier se trouve désormais au niveau du procureur du palais de justice de Yopougon. « Une procédure judiciaire a été ouverte contre les 7 personnes citées dans cette affaire dont les nommés Soumahoro Ibrahima, Pamphile Kablacan et Dembélé Abel, tous membres du fameux comité ad ‘hoc mis sur pied par le Comité national olympique. L’instruction suit son cours. Et le dossier a été transmis au procureur », a-t-il affirmé en présence du président du Forum des présidents de Ligues des taekwondo, Me Koné Tidiane.

Les faits à l’encontre de Dj Bonbon, faut-il le rappeler, se sont déroulés le 5 mai dernier. Alors qu’il tentait d’arrêter un passage de grade organisé clandestinement par des clubs opposés à la Fédération ivoirienne de taekwondo, Dj Bonbon s’est fait tabasser. Ce qui lui a valu une incapacité de travail de 15 jours.

Une plainte a donc été déposée au commissariat du 17e arrondissement. « Nous faisons confiance à la justice. Croyez-moi, nous irons au bout de cette affaire. C’est le lieu d’interpeler nos autorités afin qu’elle stoppe toutes les activités illégales de ce comité ad’ hoc », a-t-il plaidé pour conclure.

 

V. SOUMAHORO
info@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *