Foot : La FIFA hausse le ton et menace la FIF !

La Fédération ivoirienne de football a bel et bien empêché les émissaires de la FIFA d’effectuer l’audit commandité par l’instance mondiale. Celle-ci a mis en garde Sidy Diallo et son équipe contre une non-collaboration avec ses auditeurs.

Contrairement à ce que la FIF a déclaré au lendemain de la visite des auditeurs de la FIFA à son siège de Treichville, l’instance faîtière du ballon rond ivoirien a bel et bien empêché les émissaires de la FIFA d’effectuer leur travail. L’instance mondiale a expédié mercredi un courrier à la FIF dans lequel elle s’insurge contre l’attitude de Sory Diabaté (vice-président de la FF) et de Sam Etiassé (directeur exécutif de la FIF), les deux dirigeants qui ont chassé l’auditeur en chef Beat Lever et ses collaborateurs du Cabinet PwC.

Dans ce courrier, la FIFA a également rappelé qu’elle avait bien le droit d’auditer les comptes de la FIF. Et qu’elle ne violait aucun texte de ses statuts. Elle a aussi décidé de suspendre jusqu’à nouvel ordre tout mouvement bancaire et financier en faveur de l’instance faîtière ivoirienne.

Agacée par l’attitude des dirigeants fédéraux ivoiriens, la FIFA n’a pas manqué de leur adresser une sévère mise en garde. « Veuillez par ailleurs prendre note du fait que ne pas respecter une décision de la Commission d’Audit et de Conformité et ne pas coopérer avec l’administration de la FIFA est considéré comme une violation des Statuts de la FIFA susceptible d’entrainer des sanctions à l’encontre de la FIF et de ses officiels », prévient-elle.

Jean-David KOKOLA
info@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *