Judo : La 4è édition de la Coupe Paul Délormas fut une belle réussite

Le forum de l’Université Félix Houphouët Boigny a été le théâtre ce samedi du championnat (minimes, cadets, juniors) et  la 4è édition  de la Coupe Paul Délormas qui a réuni plus  de 320 enfants.

Célébrer et traduire son infinie gratitude à Paul Délormas, un grand artisan du judo ivoirien. Une idéé murie et matérialisée  par Isaac Angbo et son équipe depuis plusieurs années. Entraineur  national depuis 7 ans,  le technicien Français a consenti d’énormes sacrifices pour sortir le judo ivoirien des sentiers battus. Avec ses amis (5)  réunis au sein de l’ADJI (Association pour le Développement du Judo Ivoirien), Délormas multiplie les actions sur le Vieux Continent en vue de nouer des partenariats. L’ADJI  a à son actif plusieurs dons significatifs  au judo ivoirien. C’est dans l’ordre normal des choses que 320 enfants (mini poussins, poussins, benjamins et minimes) issus de 13 clubs sont venus lui rendre un hommage digne de son rang pour cet acte 4. « Par  cette trouvaille, nous  luttons pour l’éclosion des jeunes talents. Cette année, nous avons mis sur pied une formule qui permet à tous les enfants de se rencontrer. Au final, tout le monde est récompensé .Nous leur  inculquons ainsi l’amour du judo. Et c’est bien  le judo ivoirien qui a gagné », a indiqué Paul Délormas.

Le CESCA grand vainqueur                                     

Grand vivier du judo ivoirien, le CESCA (Centre  d’Education par le Sport et la Culture)  règne en maitre sur cette discipline .Et le club cher a Dabonné Seydou ne déroge point à la règle cette saison. Les hommes de Koumassi ont encore raflé Délormas. Avec  9 médailles d’or et 12 d’argent , le CESCA finit en tête devant le Judo Club San Pedro  (6 or et 2 argent) et le Judo Club Boa Yves  qui remporte  6 métaux en or. Le CESCA remporte sa 4è compétition de la saison après la Coupe Djidjiba, Palenfo et  celle de l’ambassadeur du Japon. Une autre saison canon donc !

De  beaux champions                  

Plus de 280 tireurs  pensionnaires de 13 écuries se sont empoignés l’après midi  pour le compte du championnat national minimes cadets et juniors. Au soir de ces  folles empoignades, des champions capables de représenter dignement la Côte d’Ivoire  se sont distingués. Il s’agit notamment de Kouakou Douhamin (- 100 kg  junior JCAM), Koné Junior (-66 kg cadet CESCA), Famé Yacouba (+100 kg cadet  JCE), Coulibaly Ousséhinou (-66 kg junior CESCA) et Batanga  Cheick (-73 kg junior CESCA).Chez les filles également,  de belles championnes se sont mises en évidence. De grands atouts pour les prochains Championnats d’Afrique cadets et juniors prévus du 10 au 13 mai à Bujumbura au Burundi.

 

Lebéni KOFFI
info@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *