La saga des pros ivoiriens : Le festival de Cornet, Gradel et Koné

Maxwel Cornet, Max Gradel, Arouna Koné et Salomon Kalou ont tous brillé pendant le week-end sur les stades européens. Notre point complet des prestations des internationaux ivoiriens sur le Vieux Continent.

Gêné par des blessures ces derniers temps, Maxwel Cornet a retrouvé le chemin des stades avec Lyon vendredi à la faveur de la 34è journée de Ligue 1. Le talentueux gaucher ivoirien a réussi une entrée majestueuse sur le terrain de Dijon. Entré en jeu au moment où l’OL souffrait, le joueur formé au FC Metz a plié la rencontre en 17 petites minutes. L’international ivoirien a d’abord offert la balle du break à Bertrand Traoré (77è mn) avant de donner un éclat plus lumineux à la victoire (5-2) des Gones à la 82è mn. Une prestation aboutie

Moins décisif ces dernières semaines, Max Gradel rugit de nouveau. L’international ivoirien a rendu un grand service samedi à Toulouse FC dans sa course au maintien. Dans un jour particulièrement faste, Gradel a terrassé à lui seul Angers (2-0). L’ancien joueur de Saint-Etienne a fat les choses en grand en délivrant un délicieux caviar à Yaya Sanogo pour l’ouverture du score. Intenable durant la rencontre, l’attaquant prêté par Bournemouth s’est chargé de transformer le penalty obtenu par son équipe à l’heure de jeu. Max Gradel en est désormais à 7 réalisations en Ligue 1 avec le Téfécé.

Arouna Koné (à l’extrême gauche) est heureux d’avoir retrouvé le chemin des filets

En Turquie, Arouna Koné a retrouvé le chemin des filets avec joie après trois matches de mutisme devant les buts. Rentré tardivement en jeu (84è), cela n’a pas empêché l’attaquant ivoirien de se mettre en valeur en assurant le succès de Sivasspor contre Trabzonspor (2-0). C’est le 12è but de Koné en Super Lig turque.

En Allemagne, Salomon Kalou n’était pas titulaire lors du déplacement du hertha Berlin à l’Eintracht Francfort. Cela n’a pourtant pas empêché l’enfant d’Oumé à faie étalage de son talent et de sa classe. Même s’il n’a pas fait frétiller les filets, Kalunho s’est fendu d’une prestation de haut vol en délivrant deux passes décisives, la première pour Leckie (77è mn) et la deuxième en direction d’Esswein (90è) pour mettre les siens à l’abri.

 

Abdoul KAPO
abdoul.kapo@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *