Foot : Constant Omari arrêté par la police !

Président de la Fédération congolaise de football et vice-président de la CAF, Constant Omari séjournent en prison depuis mardi. Il est accusé avec trois autres dirigeants de détournement de fonds publics. 

Le président de la Fédération congolaise (FECOFA), Constant Omari, ainsi que trois autres dirigeants sportifs de la République démocratique du Congo, ont été placés mardi soir en garde à vue à Kinshasa pour une affaire d’utilisation de fonds publics.

«Ils seront interrogés sur l’utilisation des fonds publics dans l’organisation des rencontres sportives des équipes nationales de football et des clubs engagés aux compétitions africaines», a indiqué un magistrat, sous couvert d’anonymat, insistant sur le «caractère secret» de l’instruction. Les quatre hommes sont «entendus sur des présumés détournements d’un million de dollars destiné à l’organisation de quatre matches de football», a déclaré pour sa part Maître Alain Makengo, un avocat des personnes concernées.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *