Né Marco (ex-international) : « Il faut donner les Eléphants à Amani Yao »

Ex-international ivoirien, Né Marco est aujourd’hui un observateur avisé du football ivoirien. L’ancien prodige de l’Académie Mimosifcom, qui préside un club de D3 ivoirin, aimerait bien voir Amani Yao succéder à Marc Wilmots à la tête des Eléphants.

A la recherche d’un sélectionneur depuis cinq mois, la Fédération ivoirienne de football devrait dévoiler le nom du successeur de Marc Wilmots en juin. Si tout indique que le nouveau patron du staff technique des Eléphants sera un entraîneur étranger, Né Marco est, lui, contre cette option. L’ancien international ivoirien conseille à Sidy Diallo d’opter pour un technicien national. « Je suis pour qu’on confie la sélection à un entraîneur local. Il faut donner la chance à nos entraîneurs locaux qui travaillent bien dans des conditions très difficiles. Je ne pense pas que les entraîneurs étrangers soient meilleurs que nos techniciens. On a de bons entraineurs ici. Il faut juste les aider, les mettre dans les meilleures conditions, leur donner les moyens qu’on donne aux expatriés. Et les laisser travailler en toute liberté. Vous verrez qu’ils réaliseront de bonnes choses. Pourquoi avoir le complexe du Blanc ? Il nous faut un entraineur local qui vit en Côte d’Ivoire et qui connait notre football », insiste l’ex-métronome de l’Olympiakos Le Pirée.

 

« Vous voyez le travail qu’il fait à l’ASEC Mimosas ? »

 Et Né Marco en pince particulièrement pour un technicien ivoirien. Il s’agit d’Amani Yao, le coach de l’ASEC Mimosas. « J’aime beaucoup Amani Yao. Il fut un très bon et beau joueur. Il aime le jeu. C’est quelqu’un qui a toutes les qualités qu’il faut pour entrainer l’équipe nationale. Il a toujours fait du bon travail dans les clubs où il est passé. Quand il était à l’AFAD, mon club (Marco est le président d’Abidjan City FC, un club de D3 ivoirien) l’avait affronté à plusieurs reprises. Tactiquement, il est au top. En plus il a une très bonne mentalité. Il a vraiment tout pour réussir. Vous voyez le travail qu’il fait à l’ASEC Mimosas ? Je ne dis pas qu’il est le meilleur entraîneur ivoirien, mais pour moi, c’est lui qui est le mieux outillé pour diriger l’équipe nationale.», avance l’ancien joueur de Kuban FC.

 

Abdoul KAPO
abdoul.kapo@sportmania.ci




One thought on “Né Marco (ex-international) : « Il faut donner les Eléphants à Amani Yao »

  1. Ambroise Tiétié

    Domi? ça aurait été une très mauvaise option. Il est caractériel, imbu de sa personne et imprévisible. ça fait beaucoup de défauts. La FIF que je ne porte pas dans le coeur depuis que Sidy en est le patron a donc, pour une fois, bien réagi

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *