Boxe : Les clubs en phase avec Gaoussou Soumahoro

Les clubs ivoiriens dans leur majorité, ont  décidé de la radiation de trois membres influents de la dissidence samedi à la faveur de l’Assemblée Générale Ordinaire oeganisée par la Fédération ivoirienne de boxe au siège du CNO.

Avec quinze clubs sur les 18 affiliés,  le quorum était pleinement atteint pour la tenue effective de l’AGO bilan organisée par Gaoussou Soumahoro et son comité directeur à la tête de la Fédération ivoirienne de boxe. Une rencontre cruciale qui a accouché des décisions inédites dans un contexte aux senteurs conflictuelles.

L’AG radie les cerveaux de la dissidence

« Quand tu danses avec un aveugle, il faut souvent le taper afin qu’il sache que tu es présent  »,  ironise le Colonel Doumbia, vice -président de la FIB quand le Général Gaoussou Soumahoro, lui, se veut plus ferme : « Il faut qu’on agisse avec la plus grande fermeté. Ceux qui ne veulent pas suivre le train, resteront dehors ». Des volontés  du président de la fédération et son adjoint traduites en acte par les clubs par un vote. Eux qui ont décidé de la radiation d’Anthony Rabet (Stella Boxing Club), Bakary Kambega (Phare Boxing Club) et Moussa Traoré (Full Force Boxing Club)  pour leurs nombreuses manœuvres en vue d’évincer le général Gaoussou Soumahoro de la tête de la FIB. Toutefois, dans le souci d’œuvrer à la paix dans la famille, ces radiés pourraient être réhabilités s’ils changent de fusil d’épaule.

L’AG renouvelle sa confiance

En dépit des écueils qui ont jonché la saison écoulée, de nombreux exploits ont été enregistrés. Au nombre desquels, l’on note l’organisation du championnat, la participation à des compétions internationales, des galas et  de stages et surtout le choix porté sur la Côte d’Ivoire pour l’organisation prochaine du gala France-Afrique annoncé en octobre prochain. Une grande prouesse pour le noble art ivoirien car c’est la première fois que cette compétition se déroulera en Afrique.

Aussi, les caisses de la fédération disposent au terme de la saison 2017 de 8.691.687 FCFA. De bons points qui ont rencontré l’approbation des clubs qui ont, à l’unanimité, accordé leur quitus au comité directeur. Et de renouveler leur confiance au président Gaoussou Soumahoro et son équipe afin de poursuivre le travail. La nouvelle saison s’annonce prometteuse avec un budget prévisionnel à hauteur de 549.7770.000 F CFA adopté.

Plusieurs perspectives et des  propositions ont été ébauchées lors de cette AG en vue d’œuvrer au rayonnement de la boxe ivoirienne. Cela dans une ambiance empreinte de convivialité. La date du démarrage de la saison  sera arrêtée sous peu après des consultations.

 

Lebéni KOFFI
info@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *