Foot : Le top 3 des Eléphants en difficulté en club

Alors que les joueurs retenus par Kamara Ibrahim sont en stage en France pour préparer les deux matches amicaux contre le Togo et la Moldavie, Sportmania.ci vous propose son baromètre des Eléphants. Les performances des derniers matches ont ainsi permis de mettre en lumière les trois Eléphants en méforme en club.

Eric Bailly (Défenseur, Manchester Unted)

Revenu d’une longue blessure, Eric Bailly (notre photo) effectue un retour en douceur à Manchester United. Le défenseur international ivoirien a disputé dans la peau du titulaire les deux dernières rencontres de son club. Contre Liverpool en Premier League, Bailly a livré une prestation très moyenne avec notamment un but contre son camp à son actif. En Ligue des champions, il était également présent lors de la débâcle des siens à domicile devant le FC Séville. S’il avait passé une première plutôt bonne, l’Ivoirien a ensuite été plus en difficulté au retour des vestiaires. Il est même directement fautif sur le premier but de Wissam Ben Yeder. Avec l’équipe nationale, Bailly a l’occasion de se revigorer et oublier cette mauvaise période.

Cyriac Gohi Bi (Attaquant, Sivasspor)

Il est la grande surprise de la liste livrée par Kamara Ibrahim. A Sivasspor, Cyriac Gohi Bi joue très peu. Abonné au banc, l’ancien buteur du KV Ostende (Belgique) doit se contenter de bouts de matches. La preuve, il n’a disputé que vingt neuf petites minutes sur les deux dernières rencontres de son club. Dans ces conditions, il est difficile pour Gohi Bi de briller. L’Ivoirien n’a d’ailleurs inscrit que deux petits buts depuis le début de la Süper Lig turque. Mais il a réussi l’exploit d’être appelé en sélection.

Ismaël Diomandé (Milieu, Caen)

A Caen, Ismaël Diomandé évolue en défense centrale depuis quelque temps. Une polyvalence qui permet au milieu défensif des Eléphants d’avoir du temps de jeu. Mais les dernières sorties de l’ancien Stéphanois laissent à désirer. A Lyon, il y a deux semaines, Diomandé n’avait pas pu empêcher la défaite des siens. Mais c’est le week-end passé que l’Ivoirien a été plus en difficulté. A Angers, où son équipe s’est lourdement inclinée (3-0), le champion d’Afrique 2015 a été très fébrile, perdant beaucoup de duels. Son entraîneur a même dû le remplacer à l’heure de jeu.

 

Joachim TIEGNA
info@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *