Politique : Drogba ne se voit pas président de la République

S’il a été heureux après la victoire de George Weah à l’élection présidentielle au Liberia, Didier Drogba ne se voit pas faire de la politique en Côte d’Ivoire et briguer la magistrature suprême.

Il n’a passé qu’une seule saison à l’OM (2003-2004), mais Didier Drogba a laissé une empreinte indélébile sur la Canebière. Ce dimanche, à l’occasion de ses 40 ans, il était interviewé par Téléfoot. L’attaquant ivoirien, qui n’a toujours pas pris sa retraite (il évolue en D2 nord-américaine), a notamment été interrogé sur le projet marseillais. «L’OM montre de belles choses, le projet de Garcia prend forme. On construit une équipe tout doucement avec des jeunes. (Rester) dans les trois premiers, c’est important, en tant que supporter j’y crois beaucoup.»

Drogba n’exclut pas d’apporter son aide au club marseillais si on lui propose un rôle.«Il faut en discuter, mais je suis toujours prêt à aider», a-t-il assuré précisant que de ne pas être revenu à l’OM comme joueur était son «plus beau regret»«Mais je m’estime chanceux d’avoir porté les couleurs de ce club, le plus beau en France, un des meilleurs en Europe.»

Didier Drogba, a récemment été invité par Emmanuel Macron, le président de la République, à l’Élysée, lors de la réception de Georges Weah, l’ancienne star du PSG, désormais président du Liberia. Très impliqué dans le développement de son pays, la Côte d’Ivoire, Drogba n’imagine pas forcément suivre les traces du Ballon d’Or 1995. «On m’a tellement posé cette question depuis deux mois. Le plus important c’est que, sans être président, on peut avoir un impact sur son pays. C’est ce qu’on a essayé de faire, nous joueurs, on essaye de contribuer au développement de notre pays.»




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *