Basket : Charles Abouo l’Eléphant qui monte, monte

Sensationnel avec Fos-sur-Mer en Pro B cette saison, Noé Charles Abouo (1,96m, 28 ans) a  été exceptionnel en sélection lors de la phase aller des éliminatoires du Mondial chinois disputé à Maputo il y a quelques semaines.

La sélection ivoirienne a montré de belles dispositions à Maputo après le dernier Afrobasket désastreux. Un regain de vitalité dû au changement de coach (Anthony Miller), au retour de certains cadres (Fréjus Zerbo) mais surtout à une  alchimie de talents. Des talents au nombre desquels figure Noé Charles Abouo, l’ailier de 28 ans.

Une saison exceptionnelle en PRO B 

Dans l’anti-chambre de l’élite du basket français avec Fos-sur-Mer, Charles Abouo ne cesse de faire parler son talent à chaque journée et séduit plus d’un  férus. Les 15e et  16e journées de cette saison ont donné plus de poids  aux statistiques de l’ailier ivoirien passé par l’Espagne avec Huesca et Palencia. En effet, l’international ivoirien était comme venu d’une autre planète. Il avait été l’auteur de 30 points face  à Saint-Chamond et  de 25 à 10/15 aux shoots lors de la dernière devant Charleville-Mézières avant de rejoindre la sélection.

La confirmation en sélection

La classe et  la forme éblouissante du natif d’Abidjan ne tarderont pas à se mettre en lumière au sein des tricolores en quête d’un des cinq tickets menant au Mondial chinois. Dans tous les bons coups face au Mozambique pour l’entame  de la phase aller (groupe D) des éliminatoires, c’est contre le Sénégal que Noé Charles Abouo exprimera la pleine mesure de son potentiel.

L’ex-pensionnaire de Brewster Academy, Logan High School, Cougars de BYU cumulera 17 points (5/14), 8 rebonds et 3 passes. Une grosse prestation qui pèsera dans la victoire des Eléphants contre les Lions de la Teranga (67-60). L’ailier ivoirien de 28 ans a énormément œuvré au maintien en course des Ivoiriens dont les chances pour une qualification au second  tour restent intactes (3è avec 4 pts).

La phase retour sera décisive. Et la Côte d’Ivoire espère retrouver un Noé Charles Abouo aussi pimpant que jamais.

 

Lebéni KOFFI
info@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *