Foot : Guiagon Parfait attaque son père et l’Africa Sports

C’est actuellement la guerre entre Parfait Guiagon et son père. Le jeune joueur ivoirien de 17 ans a publiquement désavoué son paternel pour prendre la défense de Michel Lallier et Rigo Gervais.

Parti de l’Africa Sports avec colère, Parfait Guiagon dont on n’avait pas de nouvelles, va bien. Le jeune international Espoirs ivoirien vit actuellement en France, en attendant de se trouver un club. Le joueur formé par Gervais Rigo a même changé d’identité et de nationalité. Il est devenu Français et s’appelle désormais Parfait Karl Lallié, du nom de son père adoptif. Depuis la France, l’ancien joueur de l’Africa Sports a repris de volée son père biologique qui avait égratigné Gervais Rigo et Michel Lallier dans une interview. « Oui, mon père biologique m’a donné la vie, mais Gervais Rigo et Michel Lallier m’ont sauvé la vie. Certains ne veulent pas comprendre ça, certains n’arrivent pas à entendre ça, on dirait c’est injure mais je le répète c’est ça qui est la vérité. Les dires de mon père biologique sont totalement faux ! Il sait où je suis, il connaît la situation conflictuelle qui existe avec le président de l’Africa Sports d’Abidja et Roger Boli. J’ai eu mon père biologique au téléphone régulièrement pour son soutien jusqu’à ce qu’il s’allie à eux alors que tout se passait bien ici. Donc il sait tout. Il ne faut pas qu’il déclare autre chose », a martelé le jeune joueur.

S’il en veut à son père, Parfait Guiagon ou si vous voulez Parfait Lallier, prend la défense de Gervais Rigo et son père adoptif Michel Lallier. « C’est Dieu, en passant par ces hommes bons (Rigo et Lalier) qui a permis que je ne rentre pas au village, qui a permis que j’ai la chance de jouer en Ligue 1, qui a permis que je vienne en Europe. Le chemin a été difficile mais Rigo Gervais et Michel Lallier ont pris les coups pour moi, ont créé les occasions pour que ce nom Guiagon Parfait soit connu sinon personne ne m’aurait connu », confie-t-il.

 

 

Joachim TIEGNA
info@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *