Athlétisme : Les 5 stars ivoiriennes aux Championnats du monde en salle

Murielle Ahouré, Marie-Josée Ta Lou, Ben Youssef Méité, Wilfried Hua Koffi et Arthur Cissé Gué sont les cinq Ivoiriens qui représenteront la Côte d’Ivoire aux Championnats du monde en salle qui démarre ce jeudi à Birmingham (Angleterre).

Le gratin mondial de l’athlétisme se donne rendez-vous ce jeudi à Birmingham. Une rencontre de sommités à laquelle la Côte d’Ivoire dit ‘’petit pays au gros calibre’’, tient à y laisser une tâche indélébile. Pour ce faire, un contingent rompu aux arcannes des joutes de cette envergure est présent en terre britannique.

Le duo de feu

Chez les dames, les couleurs ivoiriennes seront portées par Murielle Ahouré et Marie-Josée Ta Lou. Deux mastodontes de l’athlétisme mondial qui crachent du feu à chacune de leurs apparitions depuis l’entame de cette  saison. Logées toutes deux à la 4è place des bilans Mondiaux aux 60 m, les deux porte-étendards du sprint ivoirien partent avec de gros espoirs de médaille à Birmingham. Murielle Ahouré s‘y connait bien sur cette distance. Elle qui  l’a remportée aux Millrose games (New York) avec un chrono de 7’05 en 2015. Mieux, c’est à Birmingham le 16 février 2013, qu’Ahouré réalisa son meilleur chrono (6’99). Quant à Ta Lou, son meilleur temps (7’06) a été établi à Berlin le 13 février 2016. Si pour la nouvelle star ivoirienne cette saison à valeur de confirmation de sa montée en puissance depuis ses quatrième places à Rio (2016) et ses deux médailles d’argent aux Mondiaux de Londres l’année passée, Ahouré, elle, a à cœur de retrouver son meilleur niveau. Les 60 m dames se courent ce vendredi

La triplette gammée comme jamais

Ben Youssef Meïté

Youssef Méité, Wilfried Hua Koffi et Arthur Cissé Gué composent le trio ivoirien qui complète le contingent des cinq en Angleterre.Toujours fidèle à lui-même, l’expérimenté sprinteur né à Séguéla avec  le record (6’61) au 60 m réalisé à Sherbrooke le 10 mars 2011,  sera très attendu. Wilfried Koffi, qui connait une forme printanière en ce début de saison, est également un grand espoir de médaille. Grande révélation des VIIIe Jeux de la Francophonie, Arthur Cissé Gué sera une des grandes attractions à ces Mondiaux en salle. Double médaillé d’argent aux 100 et 200 m  à ces Jeux, le sprinteur de 21 ans et poulain d’Anthony Koffi tient à confirmer tout le bien que l’on dit de lui. Les fauves s’empoigneront samedi, 24 heures après les tigresses.

 

Lebéni KOFFI




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *