Judo,  Zouleiha Dabonné Abzetta : « Cette année, je veux tout rafler »

Meilleure athlète de la saison écoulée avec une médaille d’argent récoltée aux VIIIe Jeux de la Francophonie, Zouleiha Dabonné Abzetta entend poursuivre sur sa lancée. La judoka ivoirienne s’est fixé de gros objectifs pour la nouvelle saison.  

 

Qu’est devenue Zouleiha Dabonné depuis la médaille d’argent récoltée lors des Jeux de la Francophonie ?

Zouleiha va bien. Après les Jeux de la Francophonie, je suis retournée au centre de haut niveau de Budapest en Hongrie en vue de poursuivre le travail de perfectionnement. Je suis de retour à Abidjan depuis décembre pour me reposer et  traiter les pépins physiques que je trainais. J’ai débuté  les entrainements en janvier dernier.

Médaillée de bronze aux championnats d’Afrique, vous avez enchainé avec la médaille d’argent à la faveur des Jeux de la Francophonie en plus de plusieurs autres bons tournois. La saison 2017 a été réussie, serait on tenté de dire ?

Je partage votre point de vue et j’en suis ravie. J’ai commencé timidement avec la campagne tunisienne mais je suis montée en puissance avant d’atteindre ma vitesse de croisière avec les Jeux de la Francophonie. Sans oublier les Jeux de Bakou qui m’ont servi de tremplin pour la préparation de la Francophonie.

D’où le trophée de meilleur athlète 2017 qui vous a été décerné par la Fédération lors de la Coupe Guiguiba !

C’est avec une grande joie que j’ai reçu cette distinction. La bataille fut difficile au vue des performances réalisées par Kobena Koffi Krémé (-100 Kg) et Fofana Salimata (-52 kg). Je dis merci à tous ceux qui ont bien voulu porté leur choix sur moi. Je me battrai cette année encore  pour leur faire plaisir.

Après cette saison fructueuse, quelles sont les ambitions de Zouleiha pour cette nouvelle saison ?

Je vise de grands podiums cette année. Le challenge majeur reste les Championnats d’Afrique. Abonnée au bronze depuis plusieurs saisons, je tiens à épingler l’or et me hisser sur la première marche. Par ailleurs, je voudrais réaliser d’excellents résultats lors des autres tournois au programme cette année.

 

« On peut réussir si on a les moyens »

 

Surtout que cette année commence la collecte de points pour les Jeux Olympiques de Tokyo ?

J’en suis pleinement consciente. Et cela passe par de grandes performances à chacune de mes sorties. J’espère être au top niveau et revenir de chaque compétition avec de grosses performances.

Zouleiha est elle prête pour entamer cette saison de tous les défis ?

L’on n’est jamais assez prêt pour une saison. Les réglages se font au fur et à mesure avec les entrainements et les compétitions. Mais je peux vous assurer que moralement et physiquement, je suis en pleine forme. La matière première dans le succès d’un athlète étant son état d’esprit, je pourrais dire que je suis sur la bonne voie pour réussir une grande saison.

Votre présence au centre de perfectionnement de Budapest vous  est profitable ?

Oui ! Evidemment, notre séjour dans la capitale hongroise nous fait énormément de bien. Dans la mesure où tout y est pour réaliser de grandes choses et rêver grand, contrairement à Abidjan où nous ne bénéficions pas de conditions idoines pour travailler. Nous avons des experts qui nous communiquent  leur savoir faire dans tous les domaines de cette discipline. Et leurs expériences sont un atout inestimable pour nous.

La Fédération ivoirienne de judo et disciplines assimilées vise quatre tickets à Tokyo 2020. Croyez –vous que la Côte d’Ivoire dispose des armes nécessaires pour relever ce challenge ?

Je dirais oui. Nous sommes capables de relever ce défi cher au judo ivoirien. Car je crois au talent, à l’abnégation et à la ferme volonté de mes coéquipiers de s’inviter à cette messe interplanétaire du sport. Cela sera possible si les moyens conséquents sont dégagés pour nous permettre de nous préparer dans les meilleures conditions en participant à des Opens et grandes compétitions. Comme cela se fait depuis la saison dernière. Mais il faut poursuivre les efforts.

 

Réalisée par Lebéni KOFFI




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *