Ligue des Champions : Quelles chances pour l’ASEC et le WAC ?

L’Asec Mimosas et le Williamsville Athlétic Club affrontent respectivement les Buffles de Borgou et le Stade Malien ce week-end pour le compte de la manche aller du Tour préliminaire de la Ligue africaine des champions 2018. Des rencontres capitales que chacune des deux équipes abordera avec  sa dose de confiance et de chance.

L’Afrique tend ses bras aux clubs ivoiriens. Le temps d’un week-end. Le compte à rebours est  bien lancé. Après la 5è édition du CHAN qui a sacré le Maroc, les  débats domestiques resteront sous l’éteignoir. Le tapis rouge sera déroulé aux compétions africaines des clubs dont la Ligue des champions et la Coupe de la confédération. Des compétitions auxquelles les clubs ivoiriens seront bien présents. L’Asec Mimosas (champion en titre) et le Williamsville Athlétic Club (vice-champion) attaqueront cette compétition phare du football africain. Si le champion  jouera un adversaire bien à sa portée, le second représentant ivoirien a hérité d’un adversaire coriace et difficile à jouer.

L’Asec part avec les faveurs des pronostics

Le champion ivoirien est le grand favori face aux Buffles de Borgou Football Club. Sur le toit du football ivoirien pour la 25è fois la saison dernière et leader actuel du championnat (34 pts), le club de Me Roger Ouégnin pète la forme à pleines dents. Les Jaune et Noir cumulent 11 victoires, une défaite et un nul en 13 journées de Ligue 1. Anicet Badié Bagnon et ses coéquipiers ont inscrit 29 buts et en  ont encaissés que 8.

C’est donc une formation de l’Asec avec un capital confiance au beau fixe que défiera la modeste équipe venue de Parakou. Avec trois  titres de champion et trois Coupes nationales, les Rouge et Noir ne sont qu’à leur 2è participation à Ligue des champions après 2015. Par ailleurs, le club du centre du Bénin a connu deux campagnes en Coupe de la CAF (1980 et 1983). Les Buffles de Borgou ont fini en tête de la poule A avec (32 pts) dont 9 succès, 5 nuls et 2 revers. Ils ont marqué 18 fois et ont concédé 7 buts. L’Asec Mimosas devra revenir du stade Municipal de Parakou avec un excellent résultat ce dimanche afin d’assurer sa qualification à domicile au retour.

Le WAC à l’assaut du mont Koulouba

Le vice-champion ivoirien aura du fer à cuire. Car les Guêpes iront à l’assaut de l’ogre malien, le Stade malien. Champion en titre et actuel solide leader du championnat (55 pts) en 21 journées, le  représentant malien est un gros calibre. Avec 17 victoires, 4 nul et aucune défaite enrégistrée, le champion malien fait peur. Surtout avec une attaque qui crache du feu (47 buts en 21 matchs) et une défense compacte (seulement 5 buts concédés).

Le WAC d’Abidjan

Il coule de source que la bataille du mont Koulouba ne sera pas de tout repos pour le WAC. Car  au contraire de son adversaire, l’équipe de Koné Abackar a perdu de sa superbe cette saison. Se contentant d’une 5è place (19 pts) avec seulement 3 succès et 10 nuls. Aussi, a-t-elle une défense poreuse (11 buts en 13 journées) et un bastion offensif moins pimpante cette saison (15 buts en 13 rencontres soit 1,15 but par match). La bonne note est sans nul doute la défaite qui n’a pas visité  la maison WAC. En tout cas, Aby Yao et ses poulains devront se sublimer pour revenir de Bamako avec un bon résultat ce samedi.

 

Lebéni KOFFI
info@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *