Ligue des champions : Que valent Buffles FC, l’adversaire de l’ASEC ?

Ce dimanche soir (16h00), l’ASEC Mimosas affronte Buffles du Borgou FC à Parakou en tour préliminaire de la Ligue des champions. Présentation d’une équipe qui compte bien franchir un cap historique.

 

Quel est le niveau de cette équipe ?

Champion du Bénin, Buffles du Borgou FC est la meilleure équipe béninoise du moment. Le club a pris une autre envergure grâce à son ambitieux président Laurent Gnanssounou. Ce dernier ne lésine d’ailleurs pas sur les moyens pour mettre son équipe dans les meilleures dispositions. Vainqueurs de quatre titres de champion, les Rouge et Noir sortent d’ailleurs d’un long stage de préparation de cette double confrontation avec l’ASEC Mimosas. Entraînés par le Togolais Idrissou Mountari, Buffles FC est une équipe très physique qui adore les duels. Les hommes de Parakou qui ont dominé de la tête aux pieds les Play-offs du championnat béninois, respirent la grande forme.

Les joueurs à surveiller de près

Marcellin Koukpo

Si Buffles du Borgou FC se distinguent avant tout par l’homogénéité et la solidité de leur collectif, l’équipe regorge cependant quelques belles individualités capables de faire la différence à tout moment. Les champions béninois possèdent en leur sein cinq joueurs titulaires chez les Écureuils locaux. L’ASEC devra ainsi se méfier de Marcellin Koukpo. Meneur de jeu très technique, ce dernier est la plaque tournante de l’équipe. Koukpo rentre d’ailleurs d’un essai en Tunisie. Il faut aussi compter avec Mama Seibou. International A, Seibou présente un profil à la Pogba. Lui aussi est un élément clé du système du coach Idrissou Mountari. Parmi les joueurs à fort potentiel du club de Parakou, les défenseurs internationaux Nabil Yarou et Rodrigue Fassinou méritent également d’être cités.

Peuvent-ils battre l’ASEC ?

Buffles FC a largement les moyens de poser de sérieux problèmes à l’ASEC Mimosas. Avec ses internationaux, c’est une équipe rompue aux joutes continentales qui va affronter le champion de Côte d’Ivoire. Les joueurs de Buffles FC connaissent d’ailleurs quelques joueurs mimos pour avoir affronté les Eléphants locaux en amical à deux reprises. « Oui, Buffles FC a les capacités de gêner l’ASEC, même si les Ivoiriens seront les favoris de cette rencontre. L’équipe est solide et composée d’internationaux qui ont disputé la Coupe UFOA au Ghana. En tout cas, elle ne se fera pas prier pour battre l’ASEC si l’occasion se présente », prévient Bienvenu Azoma, journaliste sur le site beninfootball.com.

 Face à l’ASEC Mimosas, Buffles FC pourrait laissé le ballon à l’adversaire pour les punir en contre. «Il ne faut pas se laisser aspirer par cette équipe qui va chercher à faire sortir l’ASEC pour la prendre en contre. Leur système est basé sur le contre.», confie notre confrère. Selon Azoma, les Mimos devront avant tout être «bons tactiquement» pour venir à bout d’une formation des Buffles difficiles à manœuvrer dans leur antre du Stade municipal de Parakou.

 

 Abdoul KAPO
abdoul.kapo@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *