La saga des pros ivoiriens : Gradel, Kalou et Arouna mettent le feu !

A Toulouse, Max Gradel a brillé. Salomon Kalou et Arouna Koné en ont fait autant avec leurs clubs respectifs. Tout ce qu’il faut savoir sur les performances des Eléphants à travers l’Europe.

Suspendu après avoir écopé d’un carton rouge il y a deux semaines, Max Gradel a retrouvé la compétition avec Toulouse ce week-end. Aligné d’entrée de jeu contre Nice, l’attaquant ivoirien aura été le grand héros de la rencontre. Intenable, l’ex-Stéphanois s’est offert les occasions les plus dangereuses de son équipe. Mais il a souvent fait preuve de maladresse et de justesse technique dans le dernier geste avant de réaliser l’exploit à la 677 mn. A la réception d’un ballon de son compatriote Ibrahim Sangaré dans l’angle de la surface de réparation, l’Ivoirien s’est avancé avant de décrocher une merveille de frappe enroulée dans la lucarne opposée niçoise. Un individuel qui a ravi le concerné. « Je ne sais pas si c’est le plus beau de ma carrière, mais il fait partie des plus importants. Avant le but, je m’étais offert plusieurs occasions sans parvenir à marquer. Mais je suis content parce qu’on a la victoire au bout », s’est réjoui un Gradel, qui a complètement dévoré Jean-Michaël Seri dans le duel qui opposait les deux Eléphants.

En Allemagne, Salomon Kalou continue de sévir. A 32 ans, le natif d’Oumé est toujours efficace. Chaque fois que l’Ivoirien débute un match, c’est rare qu’il déçoit. Comme cela a été le cas samedi dernier lors de la réception d’Hoffenheim. Incisif, Salomon Kalou a évité la défaite au Hertha Berlin en égalisant à (1-1) à la 58è minute pour les siens. Malheureusement, le club de l’ex de Chelsea se fera rejoindre au score. C’est la huitième réalisation de Kalunho en Bundesliga cette saison.

En Turquie, Arouna Koné s’est distingué de fort belle manière dimanche dans le choc contre Galatasaray. Aligné en pointe de l’attaque de Sivasspor, l’international ivoirien a rendu une copie propre. Dans une grande forme, Koné a pesé sur la défense de Galatasaray et mis au supplice ses gardes du corps à plusieurs reprises. L’Ivoirien n’a ensuite pas tremblé à la 57è mn quand il s’est emparé du ballon pour tirer le penalty obtenu par son équipe. En définitive, Arouna Koné et ses coéquipiers ont arraché une victoire de prestige. L’ancien d’Everton en est désormais à neuf réalisations en Championnat.

 

Joachim TIEGNA
info@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *