Me Roger Ouégnin (Pdt ASEC) : «Les clubs ont compris qu’il faut dégager Sidy Diallo »

Au cours de l’Assemblée générale extraordinaire de l’ASEC Mimosas, Me Roger Ouégnin n’a pas été avare en attaques contre Sidy Diallo. Morceaux choisis des déclarations fortes du président des Mimos contre celui de la Fédération ivoirienne de football (FIF).

Ses rapports avec le G42

« Ceux qui pensent que je ne suis pas solidaire avec le G42 se trompent. Certes, on ne me voit pas. Mais, je suis là. J’ai une position d’ancêtre. Je regarde les événements et je donne des conseils. Je tiens à dire aux uns et aux autres que nous sommes sur la bonne voie. Aujourd’hui, les clubs ont compris que trop c’est trop et qu’il faut que le président dégage. J’ai la capacité d’arrêter le mouvement, mais nous irons à Zurich. Et ceux que nous allons envoyer là-bas iront avec des dossiers en béton ».

Ses rapports conflictuels avec les dirigeants de la FIF

«J’ai toujours dénoncé ce qui se passe à la FIF. Malheureusement, les autres clubs ne m’ont jamais suivi. Aujourd’hui, ils ont compris le sens de mon combat. J’estime que ceux qui sont à la Fédération profite du fruit de notre travail pour se taper la poitrine. Ils profitent aussi pour se faire une carrière bizarre. Ils n’ont aucune vision pour le football ivoirien. Ceux qui dirigent notre football sont venus par effraction. Depuis qu’ils sont là, le foot ivoirien pique du nez. Et ce qui arrive est très grave. Il n’y a plus aucun Ivoirien dans les instances du football africain et mondial. Nous sommes grillés partout ».

Le combat contre Sidy Diallo

«Ce combat, nous allons le mener jusqu’au bout. Nous irons à la FIFA et chacun des parties respectera la décision de la FIFA. Personne n’appellera son tonton ou sa tante au secours dans ce dossier. Parce que depuis que Sidy est le neveu du Président, il court toujours vers son tonton pour qu’il le sauve. Si juridiquement et techniquement, notre dossier est attaquable, nous céderons. Mais, nous avons d’autres voies de recours. Nous allons épuiser toutes ces voies, y compris aller au TAS. Mais j’espère que nous n’allons pas arriver là ».

 

Abdoul KAPO
abdoul.akpo@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *