CNO-CIV, Isaac Angbo (candidat) : « Je viens pour le bonheur du Sport ivoirien »

Président de la Fédération ivoirienne de judo, Isaac Angbo a officiellement annoncé sa candidature à la présidence du Comité national olympique de Côte d’Ivoire (CNO-CIV) jeudi au cours d’une conférence de presse au Plateau.

L’information de sa candidature avait déjà fuité il y a quelques jours. Ce jeudi, Isaac Angbo l’a officialisée. Le président de la Fédération ivoirienne de judo va bel et bien affronter le 1er février prochain le Général Lassana Palenfo à l’élection du président du CNO-CIV. “Je suis un olympien. J’ai eu la chance de participer aux Jeux Olympiques en tant qu’athlète, entraîneur et président de Fédération. Je suis candidat pour mettre au service du sport ivoirien cette somme d’expérience”, a-t-il annoncé d’entrée.

Isaac Angbo, qui a pris quatre ans pour préparer sa candidature, n’a pas caché sa détermination et sa volonté de faire changer les choses. “Je suis déterminé à faire changer les choses. Il faut que nos athlètes aillent concourir à armes égales avec leurs adversaires”, a indiqué le patron du judo ivoirien qui s’est fixé pour objectif la professionnalisation du sport ivoirien d’ici à 2030. “A l’an 2030, il faut que tous les acteurs du sport ivoirien, que ce soit les athlètes, les encadreurs et les dirigeants, soient professionnels. Nous devons en finir avec les résultats de l’exploit. La médaille de Cissé Cheick Sallah et la CAN 2015 au football sont des résultats de l’exploit. Passons aux résultats du devoir. Les résultats du devoir sont construits et découlent d’une organisation parfaite et d’une politique sportive”, a développé M. Angbo.

Le candidat Isaac Angbo a également promis que le CNO-CIV apportera tout son soutien aux athlètes et aux fédérations s’il en prenait la présidence. “J’ai 52 ans et je suis un cadre de l’administration. Nous pouvons diriger le CNO. Nous sommes des intellectuels ivoiriens qui avons pratiqué le sport. Nous venons pour apporter un plus. Nous avons identifié les insuffisances. On s’invitera dans vos fédérations pour vous aider à vous développer, à obtenir plus de résultats. Je viens pour le bonheur du sport ivoirien”, a conclu celui qui se définit comme le président à la disposition des fédérations.

 

AbdoulKAPO
abdoul.kapo@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *