Armand Gohourou (Porte-parole du G42) : L’AGE aura bel et bien lieu

La FIF croyait si bien faire en pondant un communiqué pour ébranler le G42 qui réclame la tenue d’une Assemblée Générale Extraordinaire. Mais il en faut beaucoup plus pour freiner l’élan de cette coalition plus que jamais déterminée à aller au bout de son action pour révoquer le président Augustin Sidy Diallo. En effet, en conclave, mercredi dernier à l’hôtel Président de Yamoussoukro, le G42 a réaffirmé sa ferme volonté de sauver le football ivoirien pris en otage par Sidy Diallo et ses sbires. Ce, malgré la décision de la FIF de ne pas accéder à leur demande au motif que 4 clubs sur les 42 signataires se seraient retirés.

« L’AG aura lieu. Nous avons pris connaissance du communiqué de la FIF. Nous donnerons une réponse appropriée bientôt. Mais qu’il s’agisse de G42 ou désormais de G38, nous irons au bout de notre action. Nous ne sommes pas ébranler car il s’agit d’une action collective. Aucun retrait n’a une incidence sur notre requête. D’autant plus que nous atteignions le quorum quand nous déposions notre demande. Seuls la conformité et le nombre de demandes individuelles soumises au moment du dépôt compte. Le reste ne doit pas être pris au sérieux », a réagi Armand Gohourou, président de la Conférence des Présidents.

A l’en croire, le processus entamé par le G42 est irréversible et que le compte à rebours à commencé depuis le 29 décembre dernier, date du dépôt de la pétition à la CAF et à la FIFA. « Nous repartons motivés après cette rencontre de Yamoussoukro. Nous avons reçu l’adhésion de nos pairs. On repart mobilisés », a-t-il rassuré.

Rappelons que 31 membres actifs dont 28 clubs issus pour la plupart du Centre et 3 groupements d’intérêts ont pris part à cette rencontre de mobilisation. D’autres tournées de ce genre sont prévues dans les jours à venir.

 

V. Soumahoro, envoyé spécial à Yamoussoukro)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *