Football, Crise à la FIF : La Conférence apporte son soutien aux frondeurs

La Conférence des présidents de clubs a fait connaître sa position sur la crise qui oppose une grande majorité des acteurs du football ivoirien au comité directeur de la FIF incarné par Augustin Sidy Diallo.

En tout cas la position de la Conférence dirigée désormais par Armand Gohourou est sans ambiguïté. En effet, tout comme les frondeurs, elle demande aussi purement et simplement la révocation du locataire de la Maison de Verre lors de la prochaine Assemblée Générale Extraordinaire, censée se tenir en février. Au cours des échanges qu’il a eu avec les journalistes, ce jeudi à la Maison de la presse, le patron de l’AGIR de Guibéroua a réitéré de façon officielle le soutien sans faille de la Conférence des présidents aux Frondeurs.

A l’en croire, plus rien ne peut arrêter le G42 qui a fait injonction au président Sidy Diallo d’organiser une Assemblée Générale Extraordinaire. « On apprend par ci et par là, que certains présidents sont intimidés. On leur demande même de renoncer à leur signature. Mais, laissez moi vous dire que c’est du dilatoire. Nous sommes engagés dans un processus. Après avoir atteint le quorum comme le stipule nos textes pour exiger la tenue d’une AG extraordinaire, nous avons saisi la CAF et la FIFA. Si dans les 30 jours Sidy n’organise pas d’AGE, nous ferons recours à nos propres textes pour aller à cette rencontre », a-t-il menacé.

Avant de faire une mise au point sur sa nomination à la tête de la Conférence des présidents de clubs de football. « Je voudrais rassurer les uns et les autres sur ma nomination qui est à la fois légale et légitime. Elle est dans la droite ligne de ce qui se fait depuis sa création en 1994. Me Roger Ouégnin, qui est le père fondateur, a toujours procédé de la même manière pour nommer les différents présidents qui se sont succédé à la tête de cette grande famille », a-t-il justifié. Aussi, pour terminer, a-t-il promis de publier bientôt son bureau.

V.Soumahoro
info@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *