Basket-ball : L’ARK Basketball forme ses pensionnaires et lance ses activités

Le Hall des Sports de Treichville (Abidjan) a vécu une ambiance particulière du mardi 26 au samedi 30 décembre dernier. L’Académie Riviera Karisma (ARK) Basket-Ball présidée par Mme Koné Mémé Gbaloan y a organisé son premier camp de basketball dénommé «ARK Camp de Noël» avec la participation de 39 aspirants dont quatre filles.

Pendant quatre jours, sous la conduite technique d’Assembé Willy Samuel, scout international pour les Los Angeles Clippers (NBA), les jeunes issus de l’ARK, d’autres centres d’Abidjan et même de la Guinée Conakry, ont été familiarisés aux fondamentaux de la discipline. «Nous avons travaillé durant tout le stage sur les fondamentaux. Ce sont des aspects qui sont très souvent négligés dans la formation en Afrique. Et le constat m’a donné raison. Il y a beaucoup de potentiel au niveau de ces jeunes mais aussi d’énormes lacunes. Ce sont des insuffisances qu’on arrivera à combler avec ce genre de stages», a dit le moniteur.

En plus des enfants, ce camp a permis aux encadreurs au nombre desquels le directeur Sportif de l’ARK, coach Lary Christian, aux internationaux ivoiriens Koné Désiré et Stéphane Konaté de réviser leurs gammes techniques. Une session enrichissante pour l’ensemble des participants. Et aussi pour l’administration de l’Académie Riviera Karisma Basket-Ball qui a procédé, le samedi 30 décembre dernier, à la clôture du camp, à sa sortie officielle. Une cérémonie soft et somptueuse à la fois en présence de plusieurs responsables fédéraux dont le président Agui-Miezan Mathieu, des membres de l’équipe chargée de la gestion des fenêtres FIBA avec à leur tête le président Diarra Moussa, et des parents des pensionnaires.

Une occasion pour la présidente de situer les enjeux du camp auquel ont participé des enfants de 13 à 18 ans et aussi les objectifs de l’ARK Basket-Ball. «Ce camp était pour perfectionner les enfants. Nous existons depuis un trimestre. A la base, on a prévu d’inculquer un programme basé sur les standards américains. Nous avons donc invité notre partenaire qui est aux Etats-Unis d’Amérique, Willy Samuel, pour évaluer les enfants et aussi les accompagner dans leur formation avec un programme à suivre. Nous avons saisi l’occasion pour lancer nos activités, montrer aux parents ce que nous faisons avec les enfants et où nous entendons les mener», a dit Mme Koné Gbaloan. L’ARK Basket-Ball enregistre 67 pensionnaires dont une dizaine de filles.

 

Joachim Tiégna
info@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *