Foot : Ce qu’il faut retenir de la conférence d’Ahmad à Abidjan

Arrivé lundi à Abidjan pour répondre à une invitation d’Alassane Ouattara, le chef d’État ivoirien, Ahmad Ahmad a animé ce mardi une conférence de presse. Nous vous offrons les points saillants de l’échange du président de la CAF avec les journalistes.

 

L’objet de sa visite à Abidjan 

« Je suis à Abidjan à l’invitation du chef d’Etat. Je voudrais le remercier pour l’accueil qu’il nous a réservé. Nous avons parlé de la gouvernance générale du football africain et surtout rassurer la Côte d’Ivoire pour ce qui concerne l’organisation de la CAN2021. Quand il y a changement de gouvernance, il y a toujours des rumeurs. La Côte d’Ivoire a mis en place son comité d’organisation avant même le pays organisateur de la CAN2019. Cela montre l’engagement des autorités pour la CAN2021. »

Son avis sur la crise ivoirienne 

« Pour ce qui concerne la Côte d’Ivoire, si j’ai un conseil à vous donner, inspirez-vous de ce qui se passe à la CAF. Ne laissez personne en dehors du football. »

Ses relations avec Sidy Diallo 

« Je peux vous assurer que c’est le président de la FIF qui m’a accueilli à l’aéroport. Ce mardi, nous étions ensemble. Je ne ferme jamais la porte à une relation. Je suis un homme ouvert. »

Le football jeunes

« Pour le football jeunes, nous sommes en train de nous organiser, trouver des moyens. Il nous faut organiser le football des jeunes. Cela nous permettra de lutter contre la fraude sur l’âge. »

Quel rôle pour les médiateurs ? 

« Les médiateurs? Ils vont nous aider à régler les problèmes par un travail en coulisses. Ils ne prennent pas de décision. Nous avons confiance en eux. »

La plainte du président de la Fédération marocaine contre Sidy Diallo 

« Sur le cas du président de la FIF, le président de la fédération du Maroc a porté plainte. Je peux vous lui dire. La commission de discipline est en train d’étudier le dossier. Sans influence de qui que ce soit. »




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *