Didier Drogba : »Il faut revoir toute la stratégie du foot ivoirien »

Invité de l’émission Radio foot international de RFI, Didier Drogba s’est dit attristé par l’élimination de la Côte d’Ivoire de la Coupe du monde 2018. L’ancien capitaine des Eléphants appelle à une mise à plat de la gestion du football ivoirien. Et il est prêt à s’impliquer personnellement.

L’élimination de la Côte d’Ivoire de la Coupe du monde 

« ça me fait énormément de peine d’avoir à dire cela d’autant plus que je suis peiné pour les jeunes joueurs de cette équipe. Ils passent à côté de quelque chose de grand dans leur carrière et dans leur progression en tant que joueur et tant qu’homme aussi. Mais c’est une suite logique. Cette élimination ne m’a pas surpris »

La vision de la Fédération ivoirienne de football 

« Tout dépend de comment a été fait la transition. Quelle est la vision de la Fédération ? Une transition ne se fait pas du jour au lendemain. C’est quelque chose qui se prépare. Une transition ne consiste pas à enlever tel joueur de l’équipe et les remplacer par des jeunes. Quand moi je suis arrivé en équipe nationale, il y avait Kalou Bonaventure, Cyrille Domoraud, Dié Serge et bien d’autres qui nous ont guidé. C’est grâce à eux qu’on s’est qualifié pour la Coupe du monde 2006. »

Les causes de l’échec 

« Le problème de la Côte d’Ivoire n’est pas que sportif. On avait les joueurs pour se qualifier, mais on ne peut pas livrer en pâture de jeunes joueurs comme ça sans des anciens pour les encadrer. On aurait aimé être à leurs côtés. Pour moi, ces jeunes ont été abandonnés à eux-mêmes. »

Sa proposition pour relancer le football ivoirien 

« Je ne suis pas là pour pointer du doigt les dirigeants (fédéraux), mais ils ont pris un entraîneur qui n’a pas fait acte de candidature. Ils l’ont imposé. Ils doivent donc prendre toutes leurs responsabilités. Aujourd’hui, je pense qu’il faut rassembler dans le football ivoirien. La Fédération doit tirer un bilan de cet échec. Il faut revoir toute la stratégie du football ivoirien. Et tous les acteurs doivent être impliqués. La victoire à la CAN a masqué les carences du football ivoirien »

 

Retranscrit par Abdoul Kapo 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *