Football : Voici le top 3 des révélations ivoiriennes 2017

A même pas 25 ans, Habib Maïga, Jean-Eudes Aholou et Ghislain Konan sont déjà des piliers de leurs clubs respectifs. Les trois Ivoiriens se sont révélés au cours de cette année 2017 qui va s’achever dans quelques semaines. Ils sont logiquement nos trois grandes révélations de l’année.

 

1. Habib Maïga (Milieu, Saint-Etienne)

Le jeune Stéphanois de 21 ans est la grande révélation ivoirienne de cette année. Après être passé à côté de la mort il y a deux ans, l’enfant de Gagnoa a acquis une place de choix de l’effectif de l’AS Saint-Etienne cette année. En fin de saison dernière, le capitaine des Espoirs ivoiriens avait déjà pointé le bout de son nez en s’offrant des apparitions avec les Verts. En ce nouvel exercice il a carrément acquis une place de titulaire. Ses belles prestations en club lui ont d’ailleurs valu sa première convocation avec es Eléphants. Si Habib Maïga ne se laisse pas griser par son nouveau statut, ce qui ne risque pas d’arriver tant le bonhomme est plein d’humilité, il sera devra être l’un des hommes forts de l’année à venir.

2. Ghislain Konan (Défenseur, Vitoria Guimarães)

Ancien joueur de l’ASEC Mimosas où il ne s’est jamais imposé, c’est avec la SOA que Ghislain Konan a effectué ses premiers pas dans l’élite ivoirienne. Le latéral gauche a ensuite mis les voiles pour le Portugal et le Vitoria Guimarães. Méconnu des Ivoiriens, c’est Marc Wilmots qui a déniché le natif d’Abidjan pour l’emmener en sélection. S’il n’a pas toujours été titulaire avec le technicien belge, Ghislain Konan a quand même honoré ses premières sélections (deux au total) avec les Eléphants. Il a aussi disputé la Ligue Europa cette saison avec son club. Encore jeune (21 ans seulement), l’ancien Mimos possède une belle marge de progression. Au Portugal, il fait partie des meilleurs à son poste. En Côte d’Ivoire, il ne devrait pas tarder à écarter toute concurrence sur le flanc gauche des Eléphants.

3. Jean-Eudes Aholou (Milieu, Strasbourg)

Formé à Ivoire Académie, c’est en 2015 que Jean-Eudes Aholou a fait le grand saut en France. Alors âgé de 21 ans, il atterrit à Lille. L’Ivoirien passera une saison avec la réserve des Dogues avant de filer à l’été 2016 à l’US Orléans en Ligue 2 française où Strasbourg est allé le chercher durant l’intersaison. Et bien en a pris les dirigeants alsaciens. Depuis le coup d’envoi de la Ligue 1, Jean-Eudes Aholou étonne et détonne. L’Ivoirien de 23 ans, qui découvre pourtant l’élite, s’est imposé comme le patron de l’entrejeu du promu. Titulaire indiscutable, l’ancien d’Ivoire Académie multiplie les grosses prestations à l’image de ses performances contre l’Olympique de Marseille et le PSG. Si Aholou garde un tel de niveau de performance, il ne tardera pas à frapper à la porte des Eléphants en 2018.

 

Solomon Mwarabu, à Paris
info@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *