Football, Ligue 1 : Les 3 enseignements de la 9è journée

L’ASEC Mimosas qui dynamite l’ASI, Amed Touré qui signe un doublé, l’Africa Sports qui se relance… Voici les trois principaux enseignements de la troisième journée de Ligue 1, disputée entre mercredi et jeudi.

L’ASEC, fait peur !

Après ses débuts timides, l’ASEC Mimosas semble avoir atteint sa vitesse de croisière. Les Mimos, qui ont fait une nouvelle démonstration jeudi contre un ASI d’Abengourou balayé (4-1), restent sur sept victoires d’affilée en Ligue 1. Leurs deux dernières sorties ont même tourné à la correctionnelle pour leurs adversaires. A ce rythme, on voit se demande bien qui pourra résister aux hommes d’Amani Yao. Après un temps d’adaptation, ce dernier a réussi à bâtir une véritable machine de guerre. Disposant d’un effectif dense, l’entraîneur jaune et noir gère à la perfection ses hommes. Hier, il avait laissé Fonsihno et Badié Gbagnon sur le banc en début de match.

Amed Touré, machine à buts

On vous avait prévenu ! Et l’homme n’a pas mis du temps à nous donner raison. Arrivé il y a tout juste un mois à l’ASEC Mimosas, Amed Touré s’est rapidement fondu dans le système de jeu d’Amani Yao. Auteur de l’ouverture du score contre l’AS Tanda le week-end passé, l’international burkinabè d’origine ivoirienne a signé un joli doublé jeudi contre l’ASI. Avec ses trois réalisations en deux matches, Touré, qui était arrivé à court de forme du Ghana, n’a pas eu besoin de temps d’adaptation. Cet attaquant racé, qui a été sacré meilleur buteur du championnat ghanéen à deux reprises avec l’Asante Kotoko, n’a certainement pas fini de faire parler de lui.

L’Africa se relance et attend l’ASEC

Battu lors de la précédente journée par le SC Gagnoa, on attendait la réaction de l’Africa Sports avant le derby de dimanche. Eh bien, les Aiglons ont eu une belle réaction. Ils ont formidablement relancé la machine en fessant l’USC Bassam (3-0). Une victoire qui fait beaucoup de bien au moral des hommes d’Aka Kouamé Basile. Et leur évite de se faire trop distancé par leurs concurrents. En tout cas, les Oyés ont rassuré leurs supporters à trois jours du leur affrontement avec l’ennemi juré de l’ASEC Mimosas.

 

Abdoul Kapo
abdoul.kapo@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *