L’indiscrétion de SM : Henryk Kasperczak lorgne les Eléphants

Licencié en avril dernier par la Tunisie, Henryk Kasperczak ne serait pas contre un retour à la tête des Eléphants. Le Franco-polonais a dirigé la sélection ivoirienne entre 1993 et 1994.

Vingt-trois ans après son départ de la Côte d’Ivoire, Henryk Kasperczak va-t-il effectuer un come-back sur le banc des Eléphants ? Même si rien n’est sûr pour l’instant, le technicien Franco-polonais ne voit pas d’un mauvais cette éventualité. Au chômage après s’être fait limoger par la Fédération tunisienne de football en avril, l’ancien le technicien de 71 ans connait très bien le football africain et la Côte d’Ivoire. C’est lui qui avait dirigé les Eléphants à la CAN 1994 en Tunisie.

Sous sa houlette, la Côte d’Ivoire avait fini troisième et décroché le titre honorifique de meilleure équipe du tournoi. Au retour de la CAN, le président de la République de l’époque, Henri Konan Bédié, avait manœuvré pour que l’ancien milieu défensif polonais continue son excellent travail à la tête des pachydermes ivoiriens. Mais il avait préféré rejoindre la Tunisie. Depuis lors, Henryk Kasperczak a multiplié les aventures avec des clubs (Wisla Cracovie, Gornik Zabrze, Kavala) et des sélections comme le Sénégal ou encore le Mali.

A la CAN 2017,  Henryk Kasperczak avait atteint les quarts de finale avec la Tunisie.

 

Solomon Mwarabu
info@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *