La saga des pros ivoiriens : Maxwel Cornet tout feu, tout flamme !

Le week-end passé, trois Ivoiriens ont trouvé le chemin des filets en Europe. La palme d’or revient à Maxwel Cornet, excellent avec Lyon.

 

Les Tops : Cornet, Sio, Aholou…

Titularisé dimanche contre l’OGC Nice, Maxwel Cornet a profité des 90 minutes passées sur le terrain pour démontrer, si besoin en était, qu’il était bien un joueur de talent. Et qu’il mérite plus de temps de jeu. En l’absence de Bertrand Traoré, l’international ivoirien a accompli un match de toute beauté. Très en verve, l’ancien du FC Metz a entamé la partie en offrant la balle du (1-0) à Depay dès la 5è minute. Il s’est ensuite chargé d’alourdir la marque quinze minutes plus tard. Avec son pied gauche de velours, Cornet a fait voir de toutes les couleurs à des Niçois corrigés (5-0).

Raillé pour sa maladresse, Giovanni Sio a relevé la tête samedi lors de la venue de Lille de Nicolas Pépé. L’attaquant international ivoirien s’est fendu d’un but et d’une passe décisive pour assurer la victoire des siens (3-0).

Auteur de belles prestations avec Strasbourg depuis le coup d’envoi du championnat, Jean-Eudes Aholou a une fois encore été brillant avec le promu sur le terrain de Saint-Etienne. Monstrueux dans l’entrejeu, l’Ivoirien a inscrit un joli but avant la mi-temps d’une rencontre qui a vu les deux équipes se tenir en égalité (2-2).

Jean-Eudes Aholou

Il faut aussi souligner les belles prestations de Wilfried Zaha avec Crystal Palace et d’Adama Traoré avec Göztepe, en Turquie.

Les flops : Seri, Gradel…

Dimanche, Jean Michaël Seri a certainement réalisé son plus mauvais depuis qu’il est à Nice. Le milieu ivoirien des Aiglons est totalement passé à côté de son match contre Lyon. Inexistant, il a même fait une erreur qui a coûté un but à son équipe. Lucien Favre, l’entraîneur de Nice, a même remplacé son métronome à la mi-temps.

A Dijon, Max Gradel a vécu une triste soirée. L’Ivoirien a raté un penalty dès la 5è minute pour Toulouse. Derrière, les Toulousains encaisseront trois buts.   En Turquie, Arouna Koné a bouclé un deuxième match sans trouver le chemin des filets avec Sivasspor qui a été battu à domicile  (2-1) par Trabzonspor.

 

Joachim Tiégna 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *