Foot : 29 présidents de clubs suggèrent à Sidy Diallo de démissionner

Vingt-quatre heures après le soutien affiché par certains présidents de clubs à Sidy Diallo, d’autres, au nombre de 29, ont pris le contre-sens et fait savoir qu’ils ne veulent pas être complices de la gestion désastreuse du président de la Fédération ivoirienne de football.

Vingt-neuf présidents de clubs se sont réunis mercredi à la salle de conférence de la Mairie d’Adjamé pour éplucher les dernières actualités du football ivoirien. Conduits par Salif Bictogo (Stella Club d’Adjamé), Anzouan Kacou (FC Séraphins Daoukro), Koné Abdoulaye (AS Denguélé Odiénné), Ouattara Bakary (CO Korhogo) et Alain Gouaméné (AFAD Abidan-Plateau), ce groupe de dirigeants de clubs ne sont pas allés de main morte pour critiquer la gestion sportive, financière et humaine de Sidy Diallo. « Aujourd’hui, notre football va très mal. Depuis 2015 et la victoire à la CAN, qui était l’arbre qui cachait la forêt, on n’a pas cessé de dégringoler. Nos clubs vivotent parce que les subventions sont payées en monnaie de singe, les commissaires aux comptes qui refusent de certifier les bilans financiers de la fédération. Plus grave, le président Sidy Diallo qui est notre mandataire, notre consulte personne quand il s’agit de prendre des décisions importantes », a égrené Salif Bictogo.  

Ces présidents de clubs ne veulent donc pas être une caisse de résonnance ou un club de soutien à Sidy Diallo qu’ils auraient aimé voir prendre ses responsabilités au lendemain de la défaite face au Maroc en éliminatoires de la Coupe du monde 2018. « On ne peut pas obliger quelqu’un à démissionner. Mais le bon sens aurait voulu que Sidy démissionne après un tel échec. Sidy a été le fer de lance de la démission de feu Dieng Ousseynou après la débâcle de la Côte d’Ivoire à la CAN 2002 au Mali. Il aurait dû suivre cet exemple », a suggéré le président du Stella Club d’Adjamé.

« Il aurait dû suivre l’exemple de Dieng Ousseynou »

Les vingt-neuf dirigeants de clubs ivoiriens demandent une rencontre avec le président de la Fédération ivoirienne de football pour débattre des problèmes qui minent le ballon rond ivoirien. « Nous souhaiterons rencontrer Sidy Diallo avec l’ensemble des clubs ivoiriens afin d’identifier le mal que vit notre football et faire des propositions concrètes en vue de mener le combat pour sa survie et repartir sur de nouvelles bases », a déclaré Koné Abdoulaye.

Alain Gouamené a profité de l’occasion pour faire la lumière sur la rencontre qui avait eu lieu en Sidy Diallo et certains présidents de clubs mardi à l’issue de laquelle Yssouf Diabaté, le président du SC Gagnoa, avait tenu des propos scandaleux. « Lors de la rencontre avec Sidy Diallo hier (mardi 21 novembre, Ndlr), jamais il n’y a été question de soutien au président de la FIF. Sidy Diallo nous a rencontré pour  demander pardon pour l’échec de la Côte d’Ivoire dans les qualifications à la Coupe du Monde 2018 et a fait des propositions concernant les licences de la FIF. Les propos tenus par certains dirigeants après la rencontre n’engagent qu’eux-mêmes », a indiqué le manager de l’AFAD.

Abdoul Kapo
abdoul.kapo@sportmania.ci




One thought on “Foot : 29 présidents de clubs suggèrent à Sidy Diallo de démissionner

  1. venance kadjane

    NE PAS SUIVRE KELK1 DS SES EGAREMENTS SIDY DIALLO INCARNE LES PROBLEMES DU FOOT IVOIRIENS IL A ETE TJ DS DU FAUX KOM L’AFRICAIN S’EST PAS DEMISSIONNE MAIS SUIS LA IL FAUT LE POUSSER A LE FAIRE MM S’IL A LE QUITUS DES GENS DU TRES HAUT.VOILA OU ON IRA KAN DES GENS SONT IMPOSES A DES POSTES DE RESPONSABILITES

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *