Foot-Etoiles d’Afrique : Bakambu et Aubameyang à la fête !

Tous les mardis, retrouvez les joueurs africains qui se sont illustrés dans les différents championnats européens. Cette semaine, le Congolais Cédric Bakambu, le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang et le Burkinabè Préjuce Nakoulma sont à l’honneur.

 

Cédric Bakambu (RD Congo, Villarreal)

Cédric Bakambu est sur un petit nuage. Double buteur face à Gérone (2-1) dimanche, l’attaquant de Villarreal facture désormais sept réalisations en sept matches de Liga ! Avec ses deux nouveaux buts, l’ancien Sochalien est le deuxième meilleur buteur du Championnat derrière Lionel Messi (11 buts en huit matches). Avant la trêve internationale, Bakambu s’était déjà illustré en inscrivant un triplé face à Eibar (3-0). S’il a prolongé cet été pour deux années supplémentaires avec le sous-marin jaune, l’attaquant est bien parti pour faire au moins aussi bien que lors de ses deux premières années (11 buts en 2015/16 et 12 réalisations en 2016/17). L’international congolais replace ainsi son équipe dans la première partie de tableau.

Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon, Borussia Dortmund)

PE Aubameyang

Pierre-Emerick Aubameyang mène grand train en ce début de championnat. Il ne se passe plus de journées dans que la star des Panthères ne fasse frétiller les filets allemands. Samedi dernier, l’ancien buteur de Saint-Etienne s’est encore de fort belle manière lors de la réception du RB Leipzig à la faveur de la 8è journée de Bundesliga. Toujours aussi inspiré, Aubameyang a ouvert la marque dès la 4è minute pour son équipe. Mais celle-ci fera preuve d’une fébrilité défensive déconcertante en concédant trois pions de son adversaire du jour. Aubameyang signera un doublé sur penalty tout juste après l’heure de jeu. Ce doublé porte le total de l’international gabonais à 10 réalisations en seulement huit matches disputés.

Préjuce Nakoulma (Burkina, Nantes)

Préjuce Nakoulma

On avait fini par se demander où était bien passé Préjuce Nakoulma. Après une première moitié de saison flamboyante avec Nantes qu’il a rejoint en janvier après la CAN, l’attaquant baroudeur burkinabè éprouvait toutes les peines du monde en cette entame de saison. Entre confit avec son entraîneur et méforme sportive, Nakoulma n’a pas eu beaucoup d’opportunités pour se mettre en valeur. Dimanche, le Burkinabè est enfin sorti de sa torpeur et frappé au bon moment. Aligné à la pointe de l’attaque des Canaris, c’est lui qui a ouvert la marque contre Bordeaux. Malheureusement, cette première réalisation de Nakoulma ne suffira pas à donner les trois points de la victoire à des Nantais qui se feront rejoindre au score.  L’avant-centre des Etalons, lui, peut sourire.

 

Abdoul Kapo
abdoul.kapo@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *