Football, Elim CM 2018 : Un week-end de feu sur le continent

Voici ce qu’il faut savoir avant les deux dernières journées des qualifications de la zone Afrique. Si certaines équipes peuvent être confiantes à l’idée de disputer la Coupe du monde 2018 en Russie, pour d’autres, c’est plus délicat.

Groupe A : la Tunisie est bien partie

La Tunisie a sauvé les meubles, début septembre, en arrachant le match nul face à la République Démocratique du Congo (2-2). Les Aigles de Carthage restent donc premiers de leur groupe avec trois points d’avance sur la RDC. Les coéquipiers du Rennais Firmin Mubele doivent maintenant espérer un faux pas de la Tunisie, qui affronte la Guinée et la Libye, déjà éliminées.

Les matches

Samedi 7 octobre : Guinée – Tunisie et Libye – RD Congo

Lundi 6 novembre : Tunisie – Lybie et RD Congo – Guinée.

Groupe B : le Nigeria y est presque

Leader invaincu de son groupe, le Nigeria de Victor Moses compte trois points d’avance sur la Zambie. Les Chipolopolos, qui se déplacent chez les Super Eagles, peuvent encore croire à la qualification, mais un point pourrait suffire au Nigeria pour composter leur billet pour la Coupe du Monde 2018. Ce choc risque de faire des étincelles. L’Algérie et le Cameroun, présents au Mondial brésilien, sont d’ores et déjà éliminés et ne verront pas la Russie.

Les matches

Samedi 7 octobre : Cameroun – Algérie et Nigeria – Zambie

Lundi 6 novembre : Algérie – Nigeria et Zambie – Cameroun.

Groupe C : la Côte d’Ivoire défend sa première place

La Côte d’Ivoire n’est pas (encore) assurée d’aller à la Coupe du monde. Les Éléphants sont à la défense de leur première place, avec un point d’avance sur le Maroc et deux sur le Gabon. Les confrontations directes à venir pourraient d’ailleurs rebattre les cartes : le Maroc reçoit le Gabon à Casablanca, avant d’aller en Côte d’Ivoire pour la dernière journée. Deux matches compliqués pour les Lions de l’Atlas, qui demeurent toutefois invaincus. Rien n’est donc fait.

Les matches

Vendredi 6 et samedi 7 octobre : Mali – Côte d’Ivoire et Maroc – Gabon

Lundi 6 novembre : Côte d’Ivoire – Maroc et Gabon – Mali.

Groupe D : le Cap-Vert peut créer l’exploit

Une boule de cristal ne serait pas de trop pour prédire le futur premier de ce groupe ! Le Burkina Faso et le Cap-Vert, six points chacun, devancent le Sénégal d’une maigre unité. Et les Étalons affrontent le Cap-Vert lors de la dernière journée. Pour la finale du groupe ? Pas si sûr, car la formation capverdienne, qui n’a jamais participé à une Coupe du monde, défie avant le Sénégal au National Stadium de Praia. Le match Afrique du Sud – Sénégal de la deuxième journée (2-1), annulé pour «manipulation de match», sera rejoué le 10 novembre.

Les matches

Samedi 7 octobre : Afrique du Sud – Burkina Faso et Cap-Vert – Sénégal

Lundi 6 novembre : Burkina Faso – Cap-Vert

Vendredi 10 novembre : Afrique du Sud – Sénégal

Mardi 14 novembre : Sénégal – Afrique du Sud.

Groupe E : l’Egypte dans la dernière ligne droite

En inscrivant l’unique but du match contre l’Ouganda, début septembre, Mohamed Salah a propulsé l’Egypte en tête de son groupe. La réalisation du buteur des Reds de Liverpool vaut cher, puisqu’elle peut envoyer les Pharaons disputer la troisième Coupe du monde de leur histoire. Deux points d’avance sur l’Ouganda, c’est assez pour entrevoir la Russie, mais encore insuffisant pour décrocher définitivement le billet. Il reste un dernier effort à fournir aux Egyptiens, qui affrontent le Congo, éliminé, et le Ghana, qui l’est presque.

Les matches

Samedi 7 octobre et dimanche 8 octobre : Ouganda – Ghana et Egypte – Congo

Lundi 6 novembre : Ghana – Egypte et Congo – Ouganda.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *