Football, Elim CM 2018 : Les Eléphants n’ont pas droit à l’erreur

Privée de plusieurs cadres et titulaires, la sélection ivoirienne est au Mali avec une équipe fortement diminuée dans laquelle les « pompiers » appelés en dernière minute auront gros à jouer.

On le sait, les Eléphants de Côte d’Ivoire jouent gros ce vendredi au Stade du 26 septembre de Bamako. Leaders de la poule C avec 7 points devant le Maroc, les pachydermes ivoiriens sont arrivés dans la capitale malienne avec une sélection fortement remaniée.

Victime d’une saignée de défections suite à des blessures, la sélection ivoirienne a été littéralement  décimée. Une situation face à laquelle Marc Wilmots a été dans l’obligation de rappeler certains laissés pour compte comme Lacina Traoré ou Nicolas Pépé. C’est donc une sélection diminuée dans bien de secteurs qui va négocier le virage qui mène à Russie 2018 contre une équipe malienne fortement rajeunie par le sélectionneur Mamadou Magassouba. Marc Wilmots, qui n’a jamais disposé de tout son monde depuis son arrivée sur le banc des champions d’Afrique 2015, doit encore rafistoler à ce carrefour dangereux avant l’ultime journée prévue le 11 novembre face au Maroc à Abidjan.

Qu’à cela ne tienne, la Côte d’Ivoire n’a pas le droit à l’erreur. De peur de laisser le Maroc, qui reçoit le Gabon samedi, prendre la tête en cas de victoire. En tout cas, les  pompiers appelés au chevet de la sélection nationale handicapée devront montrer qu’ils ont eux aussi de la valeur.

 

Lebéni Koffi




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *