Handball-N1 (2è j): Le WAC fait sensation, Don Bosco enchaîne

Vainqueur de la SOA  (27-19) à l’entame, Rennaissance Don Bosco  a réussi sa deuxième victoire consécutive samedi dernier lors de la 2è journée  devant Family Hand Ball Club (33-19).

3è la saison dernière derrière les gros calibres  Red Star et Littoral, Renaissance Don Bosco rêve du titre cette saison. Et le début de cette N1 2017 illustre fort bien les grosses envies et la folle détermination  des  poulains de Camille Kouassi. Eux qui ont savouré leur second succès cette saison samedi dernier face à Family.

Doués techniquement avec une parfaite vitesse d’exécution dans le jeu, les Marcel Aliman (arrière centre ; 3 buts), Daniel Aliman (arrière gauche ; 4 buts) et leurs coéquipiers maitrisent les débats. Porté par un exquis Constantin Gué (gardien) auteur de parades exceptionnelles (seulement 5 buts encaissé) face aux raids de Family en première mi-temps. (16-05)  à la pause.

Les hommes d’Hervé Mambo revoient leurs plans au retour des vestiaires. Charles Douéhéré et ses coéquipiers plus volontaires, empilent les buts. C’est compter avec l’efficacité déconcertante de Don Bosco. À l’image de Salley Koffi, son artificier (10 points). Les Blanc et Noir de Don Bosco l’emportent (33-19) au final et signent avec la manière leur second succès. Les requins sont déjà avertis.

Le WAC a le sourire

Les filles de Williamsville Athlétic Club peuvent esquisser le large sourire. Tombées  lors de la  journée inaugurale face à la SOA (25-15), les jeunes guêpes promues dans l’élite cette saison, ont accroché leur premier succès face à Zacos de Lakota (27-25). Débordantes de fraicheur physique, agressives et jouant de vitesse devant la lourdeur des filles de Lakota, la capitaine courage Karamoko Fatou (demi- centre) et ses coéquipières remportent le premier acte (15-13). Mal embarquées en seconde mi-temps devant le réalisme et la détermination de Zacos, les filles de Coulibaly Seydou trouvent néanmoins les ressources nécessaires pour triompher au final.

Emmené par Koné Korotoumou (ailière ; 8 buts ) et Yolande Kablan (arrière ; 6 buts), le WAC réussi le bel exploit de tomber (27-25) l’une des écuries habituées  à l’élite. Un bol d’air frais qui augure sans doute d’une suite honorable  pour ces  handballeuses qui découvrent la cour des grands.

Les résultats

DAMES

Soa – Sphinx : 17-23
Habitat – National : 38-20
Bandama HBC – Bingerville
: 40-26
WAC – Zacos : 27-25
Queens –
Tanda : 20-28
Africa -RAC : 30-12

HOMMES

Horizon – HBUC : 27-23
Don Bosco – Family: 34-27
Bingerville – Bondoukou : 29-25
Evidence – Red Star : 18-30
SOA – WAC : forfait WAC

Lebéni Koffi
info@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *