Football-La saga des pros ivoiriens : Le feu d’artifice des Eléphants

Les Eléphants sont en très grande forme avant leur déplacement au Mali vendredi prochain. Salomon Kalou, Jonathan Kodjia et Seko Fofana ont tous été buteurs avec leurs clubs. Les tops et flops du week-end.

 

Les tops : Kalou, Kodjia et Traoré buteurs

Muet en championnat depuis l’ouverture du présent exercice, Salomon Kalou s’est montré à son avantage dimanche dans un grand match. Titularisé par son entraîneur, l’homme aux 101 sélections avec la Côte d’Ivoire a rendu une copie toute belle contre le Bayern Munich. Intenable durant toute la rencontre, Kalunho a sauvé son équipe en égalisant à (2-2) pour le Hertha Berlin tout juste avant l’heure de jeu.

Convoqué par Marc Wilmots lors de ses débuts sur le banc des Eléphants, Ismaël Traoré n’a plus été revu dans le groupe ivoire depuis. Mais cela n’empêche pas le capitaine du SCO Angers de collectionner les belles performances avec son club. Irréprochable dans son rôle de défenseur central, Traoré n’en oublie pas de prêter main forte à son attaque. Le défenseur international ivoirien a ainsi ouvert son compteur but cette saison en égalisant pour Angers contre l’Olympique Lyonnais (3-3).

Après de longs mois de blessure, Seko Fofana a retrouvé la joie de jouer. Mieux, le milieu de terrain ivoirien est en train de retrouver tout doucement son meilleur niveau avec Udinese, même s’il n’est pas encore un titulaire dans l’esprit de son entraîneur. Samedi, entré en jeu après l’heure de jeu, l’ancien de Manchester City a clos, dans le temps additionnel, le festival de son équipe sur penalty lors de la démolition du Sampdoria Gênes (4-0).

Titulaire pour la première fois cette saison, Jonathan Kodjia a offert la victoire à Aston Villa contre Bolton lors de la 11è journée de la Ligue 2 anglaise. L’attaquant international ivoirien a réussi un penalty obtenu par son équipe à la 39è mn. L’ex-Angevin aurait même pu inscrire d’autres buts s’il n’avait pas ensuite fait preuve de maladresse.

 

Les flops : Seri et Cornet pas dans le coup

Absent lors de l’avant dernière journée de Ligue 1, Jean Michaël Seri retrouvait le championnat français dimanche. Aligné d’entrée dans le choc de cette 8è journée contre Marseille, le métronome de l’OGC Nice s’est montré brillant lors du premier quart d’heure. Le maestro a profité de cette bonne période pour signer la deuxième réalisation des siens. En manque de rythme, Seri a ensuite plongé et disparu de la rencontre. Pis, il a même été coupable sur deux réalisations marseillaises. Une soirée à vite oublier pour l’Aiglon.

Abonné au banc à Lyon, Maxwel Cornet n’a rien fait pour arranger sa situation contre Angers. Entré dès la 55è mn de jeu alors que son équipe menait (3-1), le jeune ailier ivoirien décevant. C’est en présence de l’ancien du FC Metz que Lyon a d’ailleurs concédé deux buts.

 

Abdoul Kapo

abdoul.kapo@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *