Basket-ball : Tout sur les grands changements concernant le basket africain

Après la 29e édition de l’Afrobasket qui a sacre la Tunisie sur ses terres, les yeux sont désormais  rives sur les qualifications pour la Coupe du monde 2019 qui se disputera en Chine.

Finies les chaudes empoignades pour l’Afrobasket 2017. La qualification pour Pékin 2019 est désormais inscrite dans le coin de la tête des sélections africaines qui devront  cravacher pour arracher les cinq tickets menant  en Chine.

Les 16 nations présentes à Dakar et Radés pour la 29è édition de l’Afrobasket croiseront le fer dans  un système de tous contre tous à deux tours. Cela, sur une période de deux ans dans un tableau de six dates de la FIBA. Les hostilités démarreront à partir de novembre 2017  puis elles reprendront en février pour se poursuivre en juin, septembre et novembre 2018.Un  Fair Four (tournoi final), une sorte de finale en février 2019 clôturera ces éliminatoires. Le continent africain aura cinq représentants quand le nombre de participants, lui, passe à 32 au lieu de 24 par le passé.

L’Afobasket dévient la Coupe Fiba Afrique

La Coupe d’Afrique sous l’appellation ‘’Afrobasket’’ disparait pour épouser celle de Coupe FIBA Afrique. La dénomination n’est pas la seule à changer. Le calendrier des compétitions  également. Ainsi, la Coupe FIBA Afrique sera disputée tous les quatre ans (2017, 2021, 2025) avec un système de match similaire à la Coupe du Monde. Ces décisions  ont été adoptées lors de la réunion de la Fédération Internationale de Basketball (Fiba Afrique) au cours de sa réunion  du 28 août dernier  à Radés, en Tunisie, entrent en vigueur dès la fin de  la compétition de 2017.

Une compétition comme le CHAN nait

De toutes ces résolutions, une grande question subsiste. Que feront les sélections pendant les quatre années d’inactivité ? Fiba a déjà une réponse à cette question. Une compétition à l’image du CHAN au football, réunira les nations. Elle se disputera avec des athlètes évoluant sur le continent africain. Cette compétition  ne comptera pas pour la qualification d’une compétition internationale.

Ces changements visent  la croissance et le développement du basket-ball à l’échelle mondiale en impliquant une grande adhésion  des jeunes athlètes dans leurs pays d’origine.

 

Lebeni Koffi
info@sportmania.ci




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *